Aujourd'hui à Paris
06:28 : Mise des Téfilines
07:32 : Lever du soleil
12:34 : Heure de milieu du jour
17:36 : Coucher du soleil
18:22 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Malade du Coronavirus, faire le jeûne de Kippour ?

Rédigé le Jeudi 24 Septembre 2020
La question de Ruth Simha C.

Bonjour Rav,

J’ai le Covid 19 et je voulais savoir si je devais faire le jeûne de Kippour sachant que je refais le test que la semaine prochaine et que, pour Kippour, je ne l’aurais pas encore refait.

Merci d’avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22679 réponses

Bonjour,

1. Celui qui est en confinement a tout de même l’obligation de jeûner.

2. Celui qui a été testé positif et ne ressent aucun des symptômes a tout de même l’obligation de jeûner. Si, durant le jeûne, il ressent une grande faiblesse inhabituelle, il pourra consommer 4 cl de liquide ou 30 grammes de solide toutes les 9 minutes.

Si la personne en question fait partie des personnes à risque, il sera permis de consommer 4 cl de liquide toutes les 9 minutes.

3. Celui qui ressent les symptômes - toux ou température supérieure à 37,5 degrés - pourra consommer 4 cl de liquide ou 30 grammes de solide toutes les 9 minutes. Si cela n’est pas suffisant, il sera possible de réduire les espaces de temps selon les besoins.

4. Si le malade a ressenti les symptômes moins de 72 heures avant Kippour et se sent bien, il doit jeûner.

5. Si le malade a ressenti les symptômes plus de 72 heures avant Kippour : si moins d’une semaine est passée, il est possible de consommer 4 cl de liquide toutes les 9 minutes. Si plus d’une semaine est passée, il faut jeûner.

6. Si le malade a été hospitalisé dans les trente jours précédant Kippour, il pourra consommer 4 cl de liquide toutes les 9 minutes.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN