Aujourd'hui à Paris
06:46 : Mise des Téfilines
07:48 : Lever du soleil
13:41 : Heure de milieu du jour
19:32 : Coucher du soleil
20:17 : Tombée de la nuit

Horaires du Chabbat
Vendredi 2 Octobre 2020 à 19:08
Sortie du Chabbath à 20:12
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky

Malgré mes excuses, elle ne me parle pas

Rédigé le Mercredi 18 Février 2015
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Malheureusement, je me suis disputée avec une personne très proche de ma famille.

Nous avons été en froid un moment, et j'ai décidé de saisir une bonne occasion pour me réconcilier avec elle et lui présenter des "excuses", alors que je ne l'avais pas vraiment offensé mais que c'est plutôt elle qui m'a offensé.

Je déteste les histoires et je ne veux que le Chalom. Seulement, sa réaction me peine beaucoup car cette personne est extrêmement froide et ne me parle pas.

Quelle réaction dois-je avoir ?

Je sais que c'est Hachem qui décide tout ce qui nous arrive, alors je cherche à comprendre le message qui pourrait se cacher derrière une telle situation.

Toda Rabba, et que D.ieu vous aide dans la diffusion de notre si belle Torat Émet.

La réponse de Rav Emmanuel MIMRAN
Rav Emmanuel MIMRAN
94 réponses

Bonjour,

Tout d'abord, je tiens à féliciter votre recherche du Chalom (de la paix), et je prie pour que tout le monde suive ce chemin, Amen ! 

Vous avez certainement fait un grand effort en essayant de vous réconcilier et votre mérite est grand, mais puisque vous désirez un Chalom parfait, cela vous aidera d'agir comme l'indique Rav 'Haim de Volozhin, à savoir qu'il faut arriver à comprendre dans notre cœur que l'autre personne a eu raison d'être vexée. Non pas que l'autre personne à forcément raison, mais dans son cœur et avec sa vision des choses et son caractère, notre comportement l'a vexée et on en est désolé. Lorsque l'on pensera ainsi dans notre cœur, l'autre personne ne nous en voudra plus. Cela va très vite, vous pouvez essayer. 

En même temps, essayez de lui parler à nouveau pour lui demander pardon, et de tout cœur ! Aussi, vous pouvez lui offrir une petite attention accompagnée d'un gentil mot plein d'admiration. Si vous agissez ainsi, cela ne prendra Bé'ézrat Hachem pas beaucoup de temps pour arriver au Chalom et vous gagnerez en même temps, à chaque instant où vous vous annulerez pour le Chalom, un mérite immense.

Agir de la sorte rapproche grandement le Machia'h !

Que l’on vive tous dans l’harmonie, Amen !

Mékorot / Sources : Rav 'Haïm De Volozhin.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel MIMRAN