Aujourd'hui à Paris
07:25 : Mise des Téfilines
08:32 : Lever du soleil
13:02 : Heure de milieu du jour
17:32 : Coucher du soleil
18:21 : Tombée de la nuit

Paracha Vaéra
Vendredi 24 Janvier 2020 à 17:16
Sortie du Chabbath à 18:27

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Manger Cachère malgré la dégradation des aliments

Rédigé le Mercredi 25 Novembre 2015
La question de Charles L.

Bonjour chers Rabbanim,

Depuis de longues années, nous sommes témoins de la dégradation de nos aliments quotidiens, à savoir : pesticides, fongicides dans les produits alimentaires de bases, PCB, et métaux lourds dans les poissons, usage quasi total d'OGM dans les cultures, raisins y compris, etc.

N'y aurait-il pas un jour un Rav qui écrira une Michna complétée de mise à jour de ce que la Torah nous permet de manger, sachant que cette même Torah l'a fait dans le but de nous sanctifier à l'instar d'autres peuples ?

Il y a un grand danger pour la vie même de manger du saumon (permis par la Torah) qui vient de Norvège, où sa consommation est interdite, la viande aux antibiotiques immuno-résistants parce qu'on leur fait manger des farines animales...

Que d'exemples qui me préoccupent chaque jour pour notre communauté qui fait l'effort de vouloir manger strictement Cachère.

Merci de bien vouloir me répondre.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
18036 réponses

Bonjour,

Vous avez parfaitement raison, l'objectif des commandements qu'Hachem nous a donnés est de faire vivre et non de faire mourir. Voir Vayikra, chapitre 18, verset 5.

D'autre part, il est dit : "Prenez bien garde à vos âmes" [Dévarim, chapitre 4, verset 15].

Nos Sages expliquent que nous devons prendre soin de notre santé, de notre bien être, et de notre corps.

Selon la Halakha, nous devons nous soumettre aux décisions du ministère de la santé.

Il est vrai que certains produits ne sont pas interdits par le ministère de la santé, mais pourtant, sont malsains ou assez nocifs. C'est pourquoi, il existe de nombreux ouvrages traitant de ce sujet [si vaste].

Il incombe à chacun de s'instruire dans la limite de son temps disponible.

Vous écrivez : "N'y aurait-il pas un jour un Rav qui écrira..."

Il y a de nombreux ouvrages écrits à ce sujet.

Ils sont en hébreu.

- 'Hayim Briim Kahalakha de Rav Yé'hézkel As'heyak.

- Livriout de R. Yahalom

- Cha'aré Briout Hagouf Véhanéfech de Rav Moché Meir Ravfogel.

Et encore bien d'autres.

Il se pourrait qu'en France, dans les librairies juives, on puisse en trouver en langue française.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur