Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
06:44 : Mise des Téfilines
07:46 : Lever du soleil
13:41 : Heure de milieu du jour
19:36 : Coucher du soleil
20:20 : Tombée de la nuit

Paracha Vayélèkh
Vendredi 30 Septembre 2022 à 19:13
Sortie du Chabbath à 20:17
Afficher le calendrier

Manger un citron, acide ou pas, quelle bénédiction ?

Rédigé le Vendredi 24 Avril 2020
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Si je veux manger un citron, quelle brakha faire ? Je sais qu'il vient de l'arbre mais comme c'est acide...

Merci

La réponse de Binyamin BENHAMOU
Binyamin BENHAMOU
2344 réponses

Chalom,

1. Un citron tellement acide au point qu'on ne peut pratiquement pas le manger : on ne récite aucune bénédiction avant de le consommer car on en tire aucun profit.

2. Un citron acide qu'on mange mais difficilement : on récite la bénédiction Chéhakol au préalable. (Bien qu'on ait déjà enseigné que lorsqu'un fruit est arrivé à maturation et est consommable même difficilement on récite sa bénédiction originale -ici Boré Péri Haets- c'est différent dans le cas du citron car il est habituellement consommé en liquide, en accompagnement)

3. Un citron qu'on mange sans problème, on récitera la bénédiction la plus logique, "Boré Péri Haets". (Rav Pealim IV, siman 3 ; Halikhot Brakhot p. 14)

Kol Touv,

Mékorot / Sources : Halikhot Brakhot, Rav Péalim.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Binyamin BENHAMOU