Aujourd'hui à Paris
07:18 : Mise des Téfilines
08:28 : Lever du soleil
12:41 : Heure de milieu du jour
16:54 : Coucher du soleil
17:45 : Tombée de la nuit

Paracha Vayéchev
Vendredi 11 Décembre 2020 à 16:35
Sortie du Chabbath à 17:48

Hiloulot du jour
Rabbi 'Haï Taïeb
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Marié, dois-je tirer un trait sur ma famille ?

Rédigé le Mardi 2 Décembre 2014
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Voici quelques mois que je me suis marié, et un problème est apparu depuis.

Ma femme n'arrive pas à créer le lien que j'aurais souhaité avec mes parents.

En effet, elle n'a jamais eu de relations très proches avec sa famille, et bien que ma mère la considère réellement comme sa fille, elle n'arrive pas à s'ouvrir.

Cela devient très pénible pour moi qui suis très proche d'eux, et qui aurais souhaité passer des Chabbatot avec eux, ou même des vacances en leur compagnie.

Seulement ma femme se braque dès que l'on en parle, et s'imagine directement qu'elle "passe après eux".

J'aimerais pouvoir trouver un juste milieu, faire comprendre à ma femme l'importance de ma famille, tout en lui laissant la place qui lui revient.

Merci de vos conseils.

La réponse de Rav Elie LELLOUCHE
Rav Elie LELLOUCHE
66 réponses

Bonjour,

Votre question semble trahir une relation très forte avec vos parents. Cette relation n'a rien en soi de répréhensible. Cependant, votre épouse n'a pas sa place dans cet édifice, d'autant plus que, comme vous le confiez vous-même, elle n'a pas de compensation dans sa relation avec ses propres parents.

Votre priorité pour l'heure doit être de poser et d'affermir les fondations de votre couple.

Pour se faire, vous devez tirer parti des moments privilégiés que constituent les Chabbatot et les vacances. Ces moments doivent être exploités afin de tisser des liens qui feront naître une forme de complicité dans la relation que vous devez construire inlassablement avec votre épouse. Autrement dit vous devez parvenir à créer un sentiment de confiance et de sécurité de votre épouse à votre égard. Et pour se faire, votre relation avec elle doit lui apparaître comme "sans partage".

Il ne s'agit pas de s'enfermer et de se fermer aux autres, et en particulier à vos familles respectives, mais votre épouse doit pouvoir vous sentir à ses côtés lorsque vous partagez des moments en famille.

Vos parents doivent comprendre que vous avez besoin de temps. Ce n'est pas un manque de respect à leur égard, mais votre relation conjugale doit d'abord asseoir ses repères et délimiter son territoire. Vous devez pouvoir l'expliquer à vos parents sans nourrir de sentiment de culpabilité filiale. Le respect des parents peut se manifester dans bien d'autres domaines qui ne menacent pas un couple qui se construit.

Béézrat Hachem, si vous veillez à donner à votre épouse la place primordiale qu'elle doit occuper dans votre projet commun, vous arriverez avec le temps à trouver la mesure la plus juste dans vos relations avec vos proches.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Elie LELLOUCHE