Aujourd'hui à Paris
06:58 : Mise des Téfilines
08:05 : Lever du soleil
12:36 : Heure de milieu du jour
17:06 : Coucher du soleil
17:55 : Tombée de la nuit

Paracha 'Hayé Sarah
Vendredi 22 Novembre 2019 à 16:45
Sortie du Chabbath à 17:55


Hiloulot du jour
Rabbi David Ben Zimra (Ridbaz)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Me donner mon Ma'asser si j'étudie ?

Rédigé le Mardi 6 Novembre 2018
La question de Noam C.

Chalom Rav,

Je suis scrupuleux de donner le Ma'asser tous les mois.

J'en donne une partie à ceux qui étudient un certain nombre de pages de Guémara avec jeûne de la parole.

Personnellement, j'ai beaucoup de mal à étudier et j'étudie très peu.

Ai-je le droit de participer à ce que j'organise et de m'encourager moi-même avec l'argent du Ma'asser ?

Merci pour votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
17159 réponses

Bonjour,

1. Selon la Halakha, le prélèvement du Ma'asser n'est pas une obligation Mine Hatorah - d'ordre Toraïque. Il s'agit d'un Minhag ancien. Voir Béora'h Tsédaka, chapitre 2, Halakha 1.

2. L'étude de la Torah est une obligation d'ordre Toraïque et pas, uniquement, un Minhag [coutume].

3. Donc, dans votre situation, il est conseillé de procéder à une Hatarat Nédarim afin d'annuler l'obligation de prélèvement du Ma'asser reposant sur vous afin de pouvoir étudier et accomplir la plus grande Mitsva de notre sainte Torah.

4. Même si le prélèvement du Ma'asser a le statut d'un Minhag Chel Mitsva et il n'est possible de "l'annuler" qu'en cas de vrai besoin; il va sans dire que l'étude de la Torah est un vrai besoin et la Hatarat Nédarim est absolument possible.

5. D'autre part, certains décisionnaires font remarquer qu'il est possible de procéder à une Hatarat Nédarim pour annuler l'obligation de prélever le Ma'asser si l'origine de cette obligation provient du fait que vous n'ayez pas dit Beli Néder lors des premiers prélèvements. 

Voir Kol Nidré [édition 5775], chapitre 9, Halakha 2 et 14, Béora'h Tsédaka, chapitre 2, Halakha 5.

6. Lorsque tout ira mieux, vous reprendrez le prélèvement du Ma'asser en disant, au préalable, Beli Néder :)

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Béora'h Tsédaka, Kol Nidré.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur