Aujourd'hui à Paris
05:20 : Mise des Téfilines
06:34 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:17 : Coucher du soleil
22:09 : Tombée de la nuit

Paracha Réé
Vendredi 14 Août 2020 à 20:49
Sortie du Chabbath à 21:58
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Mes amis Goy peuvent-ils manger non-Cachère chez moi ?

Rédigé le Jeudi 22 Septembre 2016
La question de Anonyme

Bonjour,

Le Rav de ma communauté m'a indiqué que mes amis non-juifs avaient la possibilité de manger des aliments non-Cachères chez moi à partir du moment où je n'y touchais pas. Cela me parait étrange...

Pourriez-vous me donner votre avis ?

En vous remerciant.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
21563 réponses

Bonjour,

Durant Pessa'h

Durant Pessa'h, il est interdit de consommer un repas à la même table qu’un non-juif si ce dernier consomme du ‘Hamets. Ceci est valable même s’ils se trouvent dans la maison du juif et qu’il y a une séparation entre les aliments.

Voir Choul’han ‘Aroukh, Ora’h ‘Haïm, chapitre 440, Halakha 3.

Si le non-juif consomme son ‘Hamets et le juif ne consomme rien, cela est permis.

Voir Michna Broura, chapitre 440, passage 18.

Si un non-juif pénètre chez un juif avec du ‘Hamets, il n’est pas obligatoire de l’en empêcher.

Voir Choul’han ‘Aroukh, Ora’h ‘Haïm, chapitre 440, Halakha 3.

Durant l’année

Si un non-juif doit consommer quoi que ce soit chez vous, la meilleure manière de faire est que vous ne consommiez rien en même temps que lui.

Cependant, il est permis d’être assis à la même table.

Si cela n’est vraiment pas possible :

S’il ne s’agit pas d’une festivité, il n’est pas interdit de consommer des aliments Cachères à la même table qu’un non-juif en marquant une séparation.

Voir :

Michné Halakhot, volume 7, question 118,

No'am Halakha, chapitre 29, Halakha 4,

Bène Israël Lanokhri - Yoré Déa, pages 397-400.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Chana Tova !

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN