Aujourd'hui à Paris
07:18 : Mise des Téfilines
08:28 : Lever du soleil
12:41 : Heure de milieu du jour
16:54 : Coucher du soleil
17:45 : Tombée de la nuit

Paracha Vayéchev
Vendredi 11 Décembre 2020 à 16:35
Sortie du Chabbath à 17:48

Hiloulot du jour
Rabbi 'Haï Taïeb
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Mikvé pendant la grossesse

Rédigé le Jeudi 13 Novembre 2014
La question de Julien C.

Chalom Rav,

La femme doit-elle aller au Mikvé à certains moments de sa grossesse ? Fera-t-elle la Brakha habituelle ?

La réponse de Rav Emmanuel BENSIMON
Rav Emmanuel BENSIMON
1378 réponses

Chalom Julien et Mazel Tov,

Logiquement, le cycle de la femme enceinte est suspendue et elle n'a donc plus besoin d'aller au Mikvé. Mais attention, si elle a une perte de sang (il faut voir d'urgence un médecin pour vérifier que cela ne provient pas du foetus !) ou une tâche impure, elle sera Nidda et devra respecter tout le processus de purification pour se tremper au Mikvé avec la bénédiction. 

Le Rav Ovadia Yossef zal (Taharat Habait p.87) a souligné qu'il y a une Mitsva de diffuser dans les communautées qu'une femme enceinte, ou qui allaite, ou ménauposée qui voit du sang devient Nidda, et qu'elle doit donc attendre les 4 ou 5 jours avant de commencer à compter les 7 jours de pureté, et d'aller au Mikvé. Il est fréquent que certaines personnes s'embrouillent par le fait qu'il n' y a plus de jours de séparation ('Onot) à respecter lorsque la femme est enceinte.

Il existe une Ségoula (pour accoucher facilement) pour les femmes enceintes de se tremper au Mikvé au début du 9éme mois. Bien évidemment, ce sera sans bénédiction puisqu'il n'y a aucune obligation.

Béhatsla'ha et de bonnes nouvelles trés bientôt.

Mékorot / Sources : Taharat Habait.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BENSIMON