Aujourd'hui à Paris
07:23 : Mise des Téfilines
08:25 : Lever du soleil
13:35 : Heure de milieu du jour
18:43 : Coucher du soleil
19:29 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Minyan indispensable pour les Séli'hot ?

Rédigé le Vendredi 21 Août 2015
La question de Anonyme

Chalom Rav,

La présence d'un Minyan (au moins 10 hommes) est-elle indispensable pour réciter les Séli'hot ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22607 réponses

Bonjour,

Il est permis de réciter les Séli'hot sans la présence d'un Minyan.

Voir Michna Broura, chapitre 581, passage 4 - Kaf Ha'haïm, chapitre 581, passage 34 - Rav Ovadia Yossef dans Yabi'a Omer, volume 1, Ora'h 'Haïm, question 35 et Yé'havé Da'at, volume 3, question 43.

Cependant, il est préférable de les réciter en présence d'un Minyan car les prières ont, alors, une puissance et un impact totalement différents.

Dans le cas où l'on n'est pas en présence de 10 personnes :

1. On ne récite aucun Kaddich.

2. On ne récite pas le passage "Vaya'avor". Si on désire tout de même le réciter, il est obligatoire de le chanter sur l'air des Ta'amim de la lecture du Séfer Torah.

3. Il est permis de réciter le passage "El Mélekh Yochève" jusqu'aux mots "Vécham Néémar" [non inclus].

4. Les passages en araméens :

Selon le Michna Broura et Rav Ovadia Yossef, on ne récite pas les passages en araméens : "Ma'hé Oumassé", "Ra'hamana", "Dé'ané La'aniyé", "Marana Débichmaya", etc.

Voir Michna Broura, chapitre 101, passage 19 et chapitre 581, passage 4, Yé'havé Da'at, volume 3, question 43 et Yabia Omer, volume 1, Ora’h ‘Haïm, question 35.

Selon Rav Bentsion Abba-Chaoul, le Ben Ich ‘Haï, le Kaf Ha’haïm, et Rav Meïr Mazouz, cela est absolument permis.

Voir Or Létsion, volume 4, chapitre 1, Kaf Ha’haïm, chapitre 581, passage 26, Bayit Nééman [Rav Meïr Mazouz], feuillet numéro 29 - 14 Eloul 5776, Torah Lichma, question 49, Ben Yéhoyada sur Talmud Sota 33a.

Selon le Ben Ich ‘Haï, on récite les passages en araméen figurant au milieu des Séli’hot en hébreu, mais pas ceux de la fin.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN