Aujourd'hui à Paris
06:22 : Mise des Téfilines
07:26 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:23 : Coucher du soleil
21:09 : Tombée de la nuit

Paracha Tsav
Vendredi 3 Avril 2020 à 20:07
Sortie du Chabbath à 21:15

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Mon fils de 4 ans fait des crises de pleurs !

Rédigé le Dimanche 2 Février 2020
La question de Anonyme

Bonsoir Rav,

Mon fils (unique pour le moment) de 4 ans me fait souvent des crises de pleurs où rien ne le calme, et cela peut lui durer une heure, où il me frappe, me pince, ne veut rien écouter... Parfois aussi, il se met à bégayer.

Je ne sais pas comment réagir dans cette situation.

Auriez-vous un conseil ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Emmanuel BOUKOBZA
Rav Emmanuel BOUKOBZA
199 réponses

Chalom,

Les crises de pleurs de votre enfant sont effectivement un phénomène qui doit vous interpeller. On peut les interpréter, a priori, comme une tentative d'attirer votre attention. Cela signifie que vous devez accorder à votre fils des moments privilégiés où vous pourrez, par exemple, lui lire des histoires pour enfants, uniquement dans des ouvrages dont le contenu est entièrement conforme aux exigences de la Torah, que ce soit dans la forme ou dans le fond.

Vous pouvez aussi passer du temps avec lui en promenade ou en jeux. Il sera nécessaire également de lui consacrer des moments où vous serez à son écoute pour essayer de comprendre quelles sont ses préoccupations et ses angoisses.

Vous devez vous investir dans l'éducation de votre enfant pour qu'il s'épanouisse dans la Torah et le bonheur.

En ce qui concerne ses "crises", plus concrètement, je vous suggère, lorsque cela arrive, de ne surtout pas perdre votre calme. Restez serein, mais ferme. Un enfant est un être encore immature qui emploie les moyens qui sont à sa disposition pour parvenir à ses fins. Il pleure, crie, frappe et cela peut être effectivement déconcertant pour un parent. Mais ne perdez pas de vue que c'est vous l'adulte et que, si vous lui refusez telle ou telle chose, c'est pour son bien et non contre lui.

D'expérience, si vous adoptez cette attitude, à savoir que vous ne portez pas une attention démesurée à ses crises, que vous restez calme et sûr de vous, votre enfant verra que son comportement ne lui attire pas vos faveurs et il cessera assez rapidement.

En parallèle, tournez-vous vers Hachem pour qu'Il vous donne l'inspiration et l'élan nécessaire pour réussir cette noble tâche qu'est l'éducation des enfants.

En vous souhaitant beaucoup de réussite et d'inspiration !

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BOUKOBZA
Projet dédié par un généreux donateur