Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:41 : Mise des Téfilines
06:50 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:56 : Coucher du soleil
21:45 : Tombée de la nuit

Paracha Réé
Vendredi 26 Août 2022 à 20:27
Sortie du Chabbath à 21:34

Hiloulot du jour
Rav Yaakov Israël Kanievsky (Steipeler)
Afficher le calendrier

Mon fils est amoureux d’une bipolaire !

Rédigé le Lundi 27 Janvier 2020
La question de Anonyme

Bonjour,

Mon fils est amoureux fou d’une bipolaire et croit que ses parents et sa sœur doivent le soutenir et l’épauler coûte que coûte dans sa volonté de vivre avec cette femme bipolaire.

Or, si on ne doit pas le juger et respecter sa décision, faut-il pour autant qu’on se force à vivre l’enfer au quotidien, alors même que cinq années de vie commune nous ont laissées anéantis par tant de violence physique de sa part à elle et tant de désespoir de voir notre fils souffrir physiquement et mentalement ?

En tant que mère, suis-je un monstre d’avouer à mon fils que je suis incapable de le soutenir dans son projet de reprendre la relation (ni son père, ni sa sœur d’ailleurs) ?

Quelle doit être ma conduite pour le respecter sans me détruire ?

Merci de votre aide.

La réponse de Rav Avraham TAIEB
Rav Avraham TAIEB
5948 réponses

Chalom Ouvrakha,

A partir du moment où votre avis est clair et que vous l'avez déjà exprimé, inutile de le répéter. Si votre fils a fait son choix, vous devez le soutenir, même si vous n'êtes pas d'accord avec lui, pas dans le sens de l'encourager à continuer cette relation, mais dans le sens de compatir avec lui lorsqu'il en souffre.

Si vous n'agissez pas ainsi, votre fils l'interprétera comme une absence d'amour de votre part. C'est un peu comme si vous lui disiez : "Je ne t'aime que si tu fais ma volonté".

Par ailleurs, la personne qui a gardé le meilleur contact avec lui (peut-être vous) pourrait lui suggérer de voir un thérapeute, car, si malgré de telles souffrances il persiste dans cette relation, cela dénote un problème plus profond (si vous n'en connaissez pas, je traite par l'intermédiaire de Skype).

Kol Hayéchou'ot !

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham TAIEB