Mon fils se drogue !

Rédigé le Lundi 15 Février 2021
La question de Anonyme

Bonsoir Rav,

Comment me comporter envers mon fils qui se drogue, car je me fais beaucoup de

souci ?

Que dois-je lui dire ?

Merci pour votre réponse.

La réponse de Rav Chalom GUENOUN
Rav Chalom GUENOUN
94 réponses

Bonjour,

La drogue chez les adolescents est souvent un phénomène de mode, un moyen de se faire accepter par son entourage. Il n’en reste pas moins que l’addiction et les dommages qu’elle cause sont bien réels, mais si l’origine de la consommation de votre fils est due à son entourage, votre rôle consistera à faire prendre conscience à votre fils, que ses "amis" l’entrainent vers une pente sinueuse de laquelle il lui sera extrêmement difficile de s’en sortir, et qu’il sera seul face à la souffrance de la dépendance, sans amis pour le soutenir le moment venu.

Montrez-lui les cas de toxicomanes qui finissent seuls, isolés et tourmentés par leurs vices. N’ayez pas peur de le sensibilisé aux témoignages d’anciens toxicomanes qui racontent l’enfer de la dépendance qu’ils ont vécu, via des documentaires ou des brochures. Il s’agit de lui faire prendre conscience du danger de ses actes en créant en lui une prise de conscience.

Le chemin pour y arriver ne sera pas de tout repos, étant donné que le plaisir de la consommation aveuglera sa capacité à considérer son effet nocif, néanmoins, il est important de le sensibiliser, que la prise de conscience vienne de lui, sans quoi, il risque de retomber dans son vice.

Toutefois, si la consommation de votre enfant est due à un mal-être et qu’il se réfugie dans la consommation, vous devrez alors découvrir les raisons de son mal-être (divorce, manque d’estime de soi, pression sociale, accident, échec d’une relation amoureuse, etc.). Dans ce cas, votre rôle consistera à accompagner votre enfant avec beaucoup d’empathie, le comprendre et vivre avec lui son mal. Pour cela il est nécessaire de ne pas être dans le jugement, ni la critique. Vous devrez faire preuve de beaucoup de patience et de beaucoup de discussion à cœur ouvert et sans tabous, afin de désamorcer son problème ou le convaincre de se faire aider (thérapie, psychanalyse, etc.).

Quelle que soit la raison de la consommation de votre enfant, priez D.ieu pour qu’Il vous donne les bons mots, aux bons moments et qu’Il influence votre fils à faire les bons choix.

Puissiez-vous vous sortir grandis de cette épreuve, vous et votre fils…

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Chalom GUENOUN