Logo Torah-Box

Mon mari me contredit toujours !

Rédigé le Mardi 28 Avril 2015
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je suis mariée depuis 45 ans, et mon mari me contredit chaque fois, surtout quand je reçois du monde, et finalement c'est moi qui ais raison. Quand je parle, il me coupe la parole et je lui demande "je peux terminer ma phrase ?".

Que dois-je faire ?

Quand je reçois mes enfants avec leur famille, il demande à mes petits-enfants de manger et je dis "ils ont mangé toute la journée, laisse-les", et mon fils commence à s'énerver sur eux.

Je vous laisse imaginer la tête que je fais quand ils partent.

On se dispute, et mon mari me dit "à chaque fois qu'on reçoit tu fais la tête et tu cries."

Comment réagir ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38791 réponses

Bonjour

Je vous souhaite tout d'abord une longue vie, en bonne santé, dans la joie et la gaieté.

Que vous puissiez assister avec votre cher mari, aux joies de tous vos petits enfants et arrière-petits enfants.

Apparemment, vous avez supporté cette situation durant 45 ans. Ceci est louable.

Vous avez réagi d'une certaine manière, certes. Mais à partir d'aujourd'hui, je vais vous demander d'agir différemment : comme il se doit.

Il est important de savoir que la parole est une denrée très chère. Il faut l'utiliser uniquement en cas de grande nécessité.

On est trop habitué à laisser libre cours à notre envie de parler.

Il faudrait réfléchir longuement avant d'ouvrir sa bouche.

Les risques encourus en se taisant sont beaucoup moins graves que ceux encourus en prenant la parole.

Prenons l'exemple que vous citez dans votre question : "Quand je reçois mes enfants avec leur  famille, il demande à mes petits-enfants de manger et je dis "ils ont mangé toute la journée, laisse-les".

Est-ce que votre remarque est vraiment indispensable ?

Non !

Laissez vos petits enfants s'exprimer. Ils sauront dire à leur grand-père qu'ils n'ont pas faim.

Laissez votre mari montrer qu'il a de l'affection pour ses petits enfants. Ne l'empêchez pas d'extérioriser ses sentiments.

Vous voyez, il vous arrive également de "contredire" votre mari.

Je vous en supplie, à partir d'aujourd'hui, ouvrez la bouche uniquement en cas de GRANDE nécessité : dire bonjour et merci à votre mari. Lui faire un GRAND sourire six fois par jour etc. Je compte sur votre sagesse pour être dispensé de donner d'autres exemples concrets.

C'est un exercice assez difficile mais il vous apportera des bénéfices satisfaisants et avantageux.

En ce qui concerne votre première question :

Si vous ne supportez pas que votre mari vous coupe la parole, faites en sorte qu'elle soit chère à ses yeux : efforcez-vous de dire des paroles douces et divines, des paroles nobles et généreuses. Dites du bien de lui, je peux vous assurer qu'il ne vous contredira pas.

En sa présence, évitez de faire part de vos sentiments.

Préférez l'action à la parole.

Comme je vous l'ai précisé plus haut, on est trop habitué à laisser libre cours à notre envie de parler. Il faudrait réfléchir longuement avant d'ouvrir sa bouche.

Si vous agissez de la sorte, il n'osera plus vous contredire. Il approuvera chaque mot prononcé et chaque idée exprimée.

Si l'occasion se présente, je lui expliquerai que son comportement est à revoir et je me ferai un plaisir de lui apporter quelques éclaircissements à ce sujet.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Education des Enfants : Mitsva en Or

Education des Enfants : Mitsva en Or

Livre de questions brûlantes sur l'éducation des enfants. Parce que l'éducation est un art qui ne s'improvise pas et qui demande un apprentissage, ce livre aidera les parents à semer en leurs enfants la graine qui fera d'eux les adultes de demain.

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN