Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:24 : Mise des Téfilines
08:31 : Lever du soleil
13:03 : Heure de milieu du jour
17:35 : Coucher du soleil
18:24 : Tombée de la nuit

Paracha Michpatim
Vendredi 28 Janvier 2022 à 17:23
Sortie du Chabbath à 18:34

Hiloulot du jour
Rav Mena'hem Mendel De Kotzk
Afficher le calendrier

Mon mari ne veut pas me dire combien il gagne tous les mois !

Rédigé le Lundi 19 Octobre 2020
La question de Sarah C.

Bonjour,

Mon mari ne veut pas me dire ce qu'il gagne tous les mois pour, selon lui, "me protéger".

De plus, je n'ai accès à aucun compte bancaire.

Je le vis mal et il ne comprend pas pourquoi.

Est-ce qu'il agit bien ?

La réponse de Rav Emmanuel BOUKOBZA
Rav Emmanuel BOUKOBZA
293 réponses

Chalom,

Votre sentiment est parfaitement justifié. Il est tout à fait souhaitable que votre mari vous dise combien il gagne et que vous ayez accès à tous les comptes bancaires au même titre que lui. Son attitude est parfaitement injustifiée.

La relation de couple selon la Torah n'est pas une relation où la femme est reléguée au second plan ou traitée comme une mineure, mais bien une relation d'égal à égal, où le mari et la femme se doivent un respect mutuel sans concession, basé sur une estime réciproque.

Il serait souhaitable que vous ayez une conversation sérieuse avec votre mari où vous lui expliquerez qu'il a l'obligation absolue de vous traiter en égal et que son attitude relève d'un manque de compréhension total de ce qu'est l'essence du mariage selon la Torah.

Le mariage est une construction à deux d'un édifice reposant sur l'équilibre, le respect et la confiance mutuelle. Cette confiance mutuelle passe notamment par une transparence complète au niveau financier et un accès parfaitement égal aux comptes bancaires ainsi qu'à toutes les ressources financières diverses et variées dont disposent les deux conjoints.

Si votre mari souhaite, comme il le dit, vous protéger, il doit vous témoigner une confiance totale et ne garder pour lui aucun secret financier. Ce n'est que de cette manière qu'il pourra bénéficier de la bénédiction Divine et de la réussite dans ses affaires.

S'il est une personne au monde à qui il doit témoigner sa confiance, c'est bien la femme de sa vie, celle qu'il a choisie pour l'accompagner et le seconder dans les méandres de l'existence.

Quand vous vous adresserez à lui, vous devrez être persuadée de votre bon droit et vous adresser à lui avec un sentiment clairement affirmé de confiance en vous. Bien entendu, vous devrez garder votre calme et ne jamais élever la voix. Avant cela, adressez-vous au Créateur er demandez-Lui d'attendrir le cœur de votre mari afin qu'il prête attention à vos paroles et change radicalement son attitude.

Utilisez prioritairement les message-je où vous lui exprimerez à quel point vous vivez mal cette situation et ressentez son attitude comme un profond mépris de sa part. N'hésitez pas à lui faire part de vos sentiments profonds, même si, pour cela, vous devez laisser couler vos larmes.

En vous souhaitant beaucoup de réussite et un Chalom Bayit (paix domestique) de grande qualité.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BOUKOBZA