Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:24 : Mise des Téfilines
08:31 : Lever du soleil
13:03 : Heure de milieu du jour
17:35 : Coucher du soleil
18:24 : Tombée de la nuit

Paracha Michpatim
Vendredi 28 Janvier 2022 à 17:23
Sortie du Chabbath à 18:34

Hiloulot du jour
Rav Mena'hem Mendel De Kotzk
Afficher le calendrier

Mon mari veut faire dormir notre bébé dans notre chambre !

Rédigé le Lundi 30 Décembre 2019
La question de Anonyme

Bonjour,

Mon mari insiste pour faire dormir notre fille de 9 mois dans notre lit, sachant qu'elle a une chambre et un lit confortable à elle.

J'essaie de lui expliquer que ce n'est pas bon pour elle, que ça peut nous gêner ou être dangereux, mais il insiste.

Que dois-je faire ?

Merci.

La réponse de Rav Emmanuel BOUKOBZA
Rav Emmanuel BOUKOBZA
294 réponses

Chalom,

Dans la mesure où votre fille a déjà 9 mois et qu'elle a de plus une chambre et un lit confortables, il n'y a aucune raison valable de la faire dormir dans votre chambre, sachant qu'il est préférable de la faire évoluer progressivement vers une indépendance affective plutôt que vers une dépendance.

Votre mari est probablement très attaché à sa fille et c'est tout à son honneur.

Proposez-lui, plutôt que de faire dormir votre fille dans votre chambre, et qui plus est dans votre lit, de venir la bercer dans sa chambre en lui chantant des Piyoutim comme "Adone 'Olam" et "Yigdal", ainsi que de lui réciter les trois paragraphes du Chéma' Israël pour qu'elle s'endorme dans une ambiance de douceur et de Torah.

Faire dormir votre fille dans votre lit peut se justifier de manière occasionnelle, si elle pleure ou n'arrive pas à s'endormir. Mais si elle accepte de dormir dans sa chambre et qu'elle ne semble pas en souffrir, il est préférable de la laisser dans sa chambre.

De plus, les médecins insistent sur le fait qu'il est dangereux pour le bébé de dormir avec les adultes à cause des risques d'étouffement ou d'une élévation subite de la température du bébé. En effet, si les parents serrent le bébé trop fort contre eux, il risque d'avoir très chaud et cela peut s'avérer dangereux.

Quoi qu'il en soit, évitez d'en arriver à une dispute avec votre mari, surtout si vous avez remarqué qu'il s'agit d'un être très sensible. Parlez-lui avec beaucoup de respect et de douceur. C'est un bon papa.

En vous souhaitant une communication inter-couple fluide, une bonne entente et un sens développé de la communication.

Béhatsla'ha.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BOUKOBZA