Aujourd'hui à Paris
04:21 : Mise des Téfilines
05:49 : Lever du soleil
13:49 : Heure de milieu du jour
21:49 : Coucher du soleil
22:50 : Tombée de la nuit

Paracha Nasso
Vendredi 5 Juin 2020 à 21:31
Sortie du Chabbath à 22:55
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Mutuelle, allocations, travail au noir... Est-ce vraiment du vol ?!

Rédigé le Lundi 19 Octobre 2015
La question de Samuel S.

Bonjour Rav,

Je reviens sur la réponse à la question de faire profiter quelqu'un de sa mutuelle, pour laquelle je souhaite obtenir des précisions.

Vous expliquez que le vol à un non-juif est interdit par la Torah.

En revanche, pouvez-vous démontrer que le fait de faire profiter à une autre personne des remboursements de notre mutuelle (personne morale, et non personne physique), ou encore faire financer à la mutuelle une paire de solaire pour quelqu'un qui n'a pas de problème de vue etc. sont bien des cas considérés comme du vol ?

Par ailleurs, qu'en est-il d'une personne qui déménage à l'étranger mais qui continue à percevoir des allocations en France ?

Ou encore, une personne qui travaille au noir et qui perçoit des allocations chômage ?

Enfin, qu'en est-il d'après la Halakha de gagner de l'argent au noir et de ne pas déclarer tous ses revenus aux impôts/TVA (même sans profiter d'allocation par ailleurs) ?

Merci pour votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
20520 réponses

Bonjour,

Votre première question est la suivante :

"Pouvez-vous démontrer que le fait de faire profiter à une autre personne des remboursements de notre mutuelle (personne morale, et non personne physique), ou encore faire financer à la mutuelle une paire de solaire pour quelqu'un qui n'a pas de problème de vue etc. sont bien des cas considérés comme du vol ?"

Réponse :

Dans ma réponse, j'écris : "Selon la Halakha, cela est strictement interdit dans les deux cas si cela ne figure pas clairement dans les conditions d'adhésion à votre mutuelle".

Cela sous-entend que, si dans les conditions d'adhésion, il n'est pas mentionné une possibilité de financer des lunettes solaires ou des lunettes pour une autre personne que le souscripteur, cela est strictement interdit.

Pour prouver cela, il suffit tout simplement de poser la question aux directeurs financiers de la mutuelle ou à la personne vous ayant accueilli lors de la souscription.

Votre seconde question est la suivante :

"Qu'en est-il d'une personne qui déménage à l'étranger mais qui continue à percevoir des allocations en France ?"

Réponse :

Selon la Halakha, il faut s'adresser à la réception des bureaux chargés de virer les allocations et leur faire part du changement d'adresse. Il faudra alors se plier à leurs exigences.

Votre troisième question est la suivante :

"Qu'en est-il d'une personne qui travaille au noir et qui perçoit des allocations chômage ?"

Réponse :

Selon la Halakha, il faut poser cette question aux Assedic ou à la réception des bureaux chargés de virer les allocations chômage.

Votre dernière question est la suivante :

"Qu'en est-il d'après la Halakha de gagner de l'argent au noir et de ne pas déclarer tous ses revenus aux impôts/TVA (même sans profiter d'allocation par ailleurs) ?"

Réponse :

Selon la Halakha, il faut poser cette question au service des impôts sur le revenu.

Si vous avez connaissance d'un avis différent donné par un Rav que vous connaîtrez, je serai ravi d'en être informé. Merci d'avance.

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN