Logo Torah-Box

N'y avait-il qu'une raison pour laquelle sont morts les élèves de Rabbi Akiva ?!

Rédigé le Vendredi 15 Mai 2020
La question de Moshe M.

Chalom,

Concernant la mort des 24 000 élèves de Rabbi Akiva, je me permets et j'ose émettre une hypothèse, car le Talmud nous dit qu'ils sont morts à cause du fait qu'ils ne se sont pas donné du Kavod (respect) l'un à l'autre, mais peut-être y avait-il d'autres raisons, comme le fait qu'ils n'étaient pas dans leur maison pendant ces années à honorer leur femme et à éduquer leurs enfants ou à faire des enfants, première Mitsva de la Torah.

J'ai pensé à cela en voyant certaines des raisons données par nos sages pour lesquelles sont morts Nadav et Avihou, dont le fait qu'ils ne se soient pas mariés et n'aient pas eu d'enfants.

La réponse de Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU
Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU
653 réponses

Chalom Ouvrakha,

Je comprends que vous cherchez une raison plus profonde de la mort des élèves de Rabbi Akiva.

En effet, il est très difficile de comprendre comment de tels justes auraient failli dans un précepte aussi élémentaire : "Tu aimeras ton prochain comme toi-même"‏. C'est la raison pour laquelle le Rama Mipano nous explique qu'ils étaient en vérité la réincarnation des 24 000 personnes de la tribu de Chimon qui sont mortes dans une épidémie. Ils sont morts car ils voulaient se marier avec des filles qui ne leur étaient pas permises, les filles de Midian. Ainsi, comme ils savaient eux-mêmes qu'ils étaient des réincarnations de gens qui n'étaient pas de bon augure, ils ne donnaient pas d'honneur à leur ami. Rabbi Akiva lui-même était la réincarnation du chef de tribu, Zimri ben Salou.

Cette réflexion est ramenée dans le livre "Michnat Haguilgoulim" du Rav Boaz Chalom.

Kol Touv.

Mékorot / Sources : Haramaa Mipano, Michnat Haguilgoulim.
Le Chiddoukh

Le Chiddoukh

Conseils pratiques dans le choix de son conjoint : le guide référence pour aborder les rencontres en vue d'un mariage authentique.

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yossef 'Haïm BENHAMOU