Logo Torah-Box

'Omer : acheter les habits de mariage de toute la famille

Rédigé le Mardi 6 Mai 2014
La question de Nathaniel A.

Chavoua tov,

1. Est-ce qu'une fille qui va se marier au mois d’Août a le droit d'acheter des habits avant Lag Baomer ?

2. Si oui, qu'en est-il pour ses frères, soeurs et parents ?

Merci et Kol Touv.

La réponse de Rav David PITOUN
Rav David PITOUN
177 réponses

Bonsoir,

Comme expliqué dans une réponse à une question similaire (question n° 500 sur notre site, catégorie "Compte du Omer"), l'abstinence à réciter la bénédiction de Chéhé'héyanou pendant le 'Omer est une rigueur ('Houmra) et non un Din.

De plus, même si selon le strict Din il faudrait réciter cette bénédiction dès l'achat du vêtement, les A'haronim (décisionnaires des derniers siècles) attestent que l'usage a changé sur ce point (voir Maamar Mordékhaï sur Choul'han 'Aroukh O.H chap. 223 note 6), et nous ne récitons cette bénédiction que lorsque l'on porte réellement le vêtement pour la première fois, comme nous ne récitons cette bénédiction sur un nouveau fruit qu'au moment où nous le consommons et non lorsque nous le voyons pour la première fois, comme le stipule Maran, l'auteur du Choul'han 'Aroukh (O.H chap. 225-3) pour les nouveaux fruits.

Par conséquent, il n'y a pas d'interdiction à acheter de nouveaux vêtements pendant le 'Omer lorsqu'ils ne seront portés qu'après Lag Baomer. Particulièrement lorsqu'il s'agit de vêtements pour une Sim'ha qui aura lieu plus tard, qui plus est si les prix risquent de grimper entre temps...

Kol Touv.

Bande dessinée - L'histoire de Yaakov Kouriel

Bande dessinée - L'histoire de Yaakov Kouriel

En bande-dessinée, “l’histoire de Yaakov Kouriel” qui devint pirate pour combattre l'inquisition Espagnole.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav David PITOUN