Aujourd'hui à Paris
06:39 : Mise des Téfilines
07:40 : Lever du soleil
13:42 : Heure de milieu du jour
19:43 : Coucher du soleil
20:28 : Tombée de la nuit

Paracha Haazinou
Vendredi 25 Septembre 2020 à 19:23
Sortie du Chabbath à 20:26
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky

On m'a livré à domicile sans devoir payer !

Rédigé le Vendredi 14 Août 2020
La question de Anonyme

Chalom,

J'ai récemment commandé un objet sur un site internet en Israël, et j'avais le choix entre une livraison gratuite en point relais et une livraison payante jusqu'à mon domicile. J'ai choisi la livraison gratuite, mais, pour une raison que j'ignore, le livreur est venu me l'amener jusqu'à la maison.

J'ai accepté l'objet, en pensant que c'était autre chose, vu que j'attendais d'autres objets, qui, eux, devaient arriver à la maison.

Dois-je rembourser la livraison ? Et si j'avais su que c'était eux, aurais-je dû accepter l'objet ou aurais-je dû lui dire qu'il doit l'emmener dans le point relais ?

Je précise que j'ai surtout choisi la livraison en point relais par intérêt économique.

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22218 réponses

Bonjour,

1. En ces instants, votre devoir consiste à contacter la direction du magasin et de les informer du problème en question.

2. Si on vous dit de payer pour la livraison, expliquez-leur ce qui s'est passé. Vous attirerez certainement leur bonne grâce.

3. S'ils vous imposent tout de même un paiement, proposez-leur d’envoyer un coursier pour récupérer l'objet. S'ils refusent, contactez-nous de nouveau.

4. Si au moment de la livraison, vous vous étiez aperçu de l'erreur, vous auriez pu, sans aucun doute, refuser la livraison et exiger que l'objet soit livré au point relais.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN