Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
07:18 : Mise des Téfilines
08:27 : Lever du soleil
12:41 : Heure de milieu du jour
16:54 : Coucher du soleil
17:45 : Tombée de la nuit

Paracha Vayichla'h
Vendredi 9 Décembre 2022 à 16:35
Sortie du Chabbath à 17:48
Afficher le calendrier

Oubli d'une promesse de don

Rédigé le Lundi 22 Août 2022
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Une personne m'a contacté l'année dernière par téléphone pour faire un don. Je lui ai dis que j'allais le faire, mais je ne l'ai pas fait.

Depuis, j'ai perdu mon travail, et je peine à en retrouver.

J'y repense constamment, mais je n'arrive pas à retrouver l'association pour laquelle j'avais promis le don (je ne me souviens même plus de son nom).

Je sais que ne pas accomplir une promesse peut bloquer.

Est-ce que envoyer un don à une autre association pourrait compenser ? Qu'est-ce que je peux faire pour essayer de me rattraper au mieux ?

Merci par avance, Kol Touv.

La réponse de Rav Michael ABEHSERA
Rav Michael ABEHSERA
46 réponses

Chalom,

Il y a une discussion par rapport à votre question, est-ce que le fait de promettre une somme d'argent à une association engage à donner cette somme à cette association particulièrement. Cette discussion procède de l'existence d'une règle halakhique qui fait de toute promesse pour quelque chose de Kadoch (saint) une acquisition. La question est si cela est également dit pour une promesse de don. Précisons que tout cela est seulement dans le cas où l'on a omis de dire Bli Néder (sans engagement halakhique).

Les décisionnaires ont tranché que, dans ce cas précis, un engagement de don pour une Mitsva ou pour des gens nécessiteux engage au même titre qu'une réelle acquisition, et il y a donc l'obligation de régler sa dette à cette association en particulier. Dans ce cas précis, le fait de faire un don à une autre association ne résout pas le problème (cf. Chévet Halévi livre 5, chapitre 143, alinéa 7).

Toutefois, dans votre cas, vous pouvez vous détacher de votre engagement en demandant à un Rav (compétant en la matière) de procéder à l'annulation des vœux. Dans ce cas, vous pourrez vous rendre quitte de votre promesse en faisant le don à n'importe quelle association tant qu'elle fait également des Mitsvot. Il est bon de noter que le fait d'annuler le vœu rend totalement quitte du vœu et vous permettrait donc de ne pas donner cette somme d'argent. Toutefois, nos Sages nous disent qu'il est bon de payer ce genre de promesse et on utilisera donc cette annulation juste par rapport au destinataire du vœu. Si votre situation est compliquée, comme laisse entendre la question, vous pouvez vous acquitter totalement de cette promesse sans même payer.

Récapitulatif :

- Une personne qui promet une somme d'argent à une association pour une Mitsva ne peut pas changer le destinataire de ce don.

- En cas de force majeure, on peut procéder à l'annulation de la promesse en faisant Hatarat Nédarim auprès d'un Rav compétent en la matière.

- Même si le vœu est annulé, il est bon de donner la somme d'argent promise à une autre association qui fait des Mitsvot.

- En cas de difficulté financière, on peut s'appuyer sur l'annulation du vœux pour ne pas donner cette somme d'argent.

Kol Touv.

Mékorot / Sources : Chévet Halévi.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Michael ABEHSERA