Logo Torah-Box

Ouvrir une bouteille en carton Chabbath

Rédigé le Dimanche 2 Avril 2023
La question de Anonyme

Bonjour,

Existe-t-il des avis qui permettent d'ouvrir une bouteille en carton (comme les bouteilles Spring) durant Chabbath, sachant que le bouchon dessine et déchire en même temps ?

La réponse de Rav Aharon SABBAH
Rav Aharon SABBAH
406 réponses

Bonjour,

Vous faites apparemment référence à la Mélakha de Mé'hatèkh, à savoir découper avec précision, où, plus précisément, dans notre cas, le bouchon découpe avec précision la bouteille en carton par une forme ronde.

Il existe effectivement des avis qui le permettent :

- Rav Chlomo Zalman Auyerbach dans son responsa Min'hat Chlomo (second chap. 32 ; voir aussi Choul'han Chlomo chap. 314, 7, 4),

- Rav Ovadia Yossef dans son 'Hazon Ovadia (Chabbath, tome 5, page 384).

Leur raison de permettre :

Etant donné que l'on s'apprête à jeter la bouteille après l'avoir consommée, on la considère comme secondaire/accessoire (Tafèl) à la boisson. On peut donc apparenter ce cas à l'épluchage de noix ou amandes pour y consommer le fruit, ce qui est tout à fait permis. Le fait que le bouchon facilite l'ouverture n'est pas une raison suffisante pour interdire.

On peut aussi peut-être déduire une permission des propos du Or Letsion (tome 2, chap. 27, 6 et 7). Voir aussi Chvitat Chabbath (Klalé Mélakhot Chabbath - chap. Koré'a, paragraphe commençant par "Léyachèv").

A noter qu'il existe cependant des avis qui l'interdisent formellement, c'est pourquoi il est toujours préférable d'ouvrir ce genre de bouteille avant Chabbath (voir Rav Elyashiv dans Or'hot Chabbath tome 1, chap. 11, 43 et Rav Nissim Karelitz dans 'Hout Chani Chabbath tome 2, chap. 37, 3).

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Cordialement.

Le Chiddoukh

Le Chiddoukh

Conseils pratiques dans le choix de son conjoint : le guide référence pour aborder les rencontres en vue d'un mariage authentique.

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Aharon SABBAH