Horaires du Chabbat
à
Sortie du Chabbath à

Hiloulot du jour
Rav Itshak Zeev Halévi Soloveitchik
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky

Pain du boulanger non-juif, Tarèf ?

Rédigé le Dimanche 22 Avril 2018
La question de Anonyme

Bonjour,

Comment se fait-il que j’ai toujours habité à Paris et ai toujours su que les baguettes traditions sont Cachères chez le boulanger, alors que je vois sur Torah-Box : "Le pain cuit par un boulanger non-juif pour son usage personnel est interdit, comme tout aliment cuit par un non-juif" ?

Merci pour la réponse.

La réponse de Dan COHEN
Dan COHEN
921 réponses

Bonjour,

Je reprends la citation que vous rapportez : "Le pain cuit par un boulanger non-juif pour son usage personnel est interdit, comme tout aliment cuit par un non-juif".

L'article que vous avez consulté ne parle que du pain de boulanger qui a été cuit pour son usage personnel, et pas du pain destiné à son commerce. On parle d'un cas où le boulanger a fait une fournée supplémentaire pour sa maisonnée, mais, pour X raison, il a finalement décidé de le vendre. S'il vous avise de son intention première, vous avez l'interdiction d'acheter ce pain, car, en général : tout aliment cuit par un non-juif est interdit.

Le pain de boulanger fait exception à ce principe. Certaines personnes scrupuleuses s'imposent toutefois la rigueur de ne consommer que du pain cuit par un juif.

Tout ce qui vient d'être dit ne concerne qu'un pain de tradition française, dont tous les ingrédients son autorisés et que le four est également Cachère.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Dan COHEN