Aujourd'hui à Paris
04:24 : Mise des Téfilines
05:54 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:56 : Coucher du soleil
22:57 : Tombée de la nuit

Paracha Pin'has
Vendredi 10 Juillet 2020 à 21:35
Sortie du Chabbath à 22:56

Hiloulot du jour
Rabbénou Yaakov Ben Acher
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Pain rassis et nourriture abîmée : quelle bénédiction ?

Rédigé le Mercredi 3 Juin 2020
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Si mon pain est un peu rassis ou qu'on tombe sur de la nourriture un peu abîmé mais qu'on a que ça à manger, quelle brakha faut-il faire sur ce genre de produits ? Merci

La réponse de Binyamin BENHAMOU
Binyamin BENHAMOU
1731 réponses

Chalom,

Au sujet du pain rassis et de nourriture abîmée comme vous dites :

1. si c'est consommable mais très difficilement : leur bénédiction sera "Chéhakol Nihya Bidvaro" (donc pas leur bénédiction originelle)

2. si c'est vraiment immangeable pour vous mais que pour une raison quelconque vous devez les consommer : vous ne récitez aucune bénédiction, car vous n'en tirez aucun profit. (Beth Yossef siman 204-1, Michna Beroura 204-2)

3. s'il s'agit d'un plat beaucoup beaucoup trop épicé au point qu'il est difficilement consommable : sa bénédiction sera "Chéhakol Nihya Bidvaro" (et pas sa bénédiction originelle). (voir Rav Chlomo Zalman Auerbach dans le Michna Beroura Dirchou, remarque n°2)

Tout cela est consigné dans le livre Halikhot Brakhot (p.68) du Rav Ofir Malka.

Bon appétit quand même !

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Binyamin BENHAMOU