c Question au Rav : Participer à un essai de vaccin, permis ?

Participer à un essai de vaccin, permis ?

Rédigé le Mardi 3 Novembre 2020
La question de Anonyme

Bonjour,

Supposons qu’en Israël soit mis au point un vaccin contre un dangereux virus susceptible de causer la mort ou des séquelles aux personnes qui s’en remettraient malgré tout.

Supposons que, pour vérifier l’efficacité et l’innocuité de ce vaccin avant d’être largement distribué, seule une population juive puisse participer à l’essai.

D’un point de vue halakhique, pourrait-on participer à cet essai permettant (ou non) la validation du vaccin et ainsi protéger et sauver des vies (dont la sienne) ou bien devrait-on s’abstenir de peur qu’il n’occasionne lui-même des troubles de santé (et donc laisser continuer le virus d’accomplir ses méfaits) ?

Kol Touv.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6397 réponses

Chalom Ouvrakha,

Puisque les essais sont réalisés sans mettre personne en danger, cela est autorisé sans aucun problème, et même si parfois la personne risque d'être malade alité [voir Nichmat Avraham du Rav Avraham Sofer Yoré Dé'a 349,3 page 266].

Par contre, si l'essai met en danger une personne, il faudra se poser la question à nouveau, et il y aura de quoi débattre.

En effet, bien qu'en général, on ne puisse pas se mettre en danger, même pour sauver autrui [voir 'Hochen Michpat fin du Siman 426], il est possible de considérer cette épidémie comme une "guerre" pour laquelle nous avons le droit de mettre des soldats en danger, pour sauver leur peuple.

Il existe encore d'autres paramètres à ce genre de questions, qui ne peuvent être tranchées que par les Grands de notre génération. Voir Min'hat Chlomo tome 2, responsa 82-12, 'Hazon Ich Ohalot 22-32].

Kol Touv.

Mékorot / Sources : Nichmat Avraham, Min'hat Chlomo, 'Hazon Ich.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA