Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
06:44 : Mise des Téfilines
07:46 : Lever du soleil
13:41 : Heure de milieu du jour
19:36 : Coucher du soleil
20:20 : Tombée de la nuit

Paracha Vayélèkh
Vendredi 30 Septembre 2022 à 19:13
Sortie du Chabbath à 20:17
Afficher le calendrier

Partir avant la répétition de la 'Amida

Rédigé le Dimanche 25 Mai 2014
La question de Emmanuel Z.

Bonjour Rav,

Lors d'une prière en Minyan à la synagogue, est-il permis de partir immédiatement après la 'Amida ?

Après tout, on sera quitte de l'avoir faite en Minyan et donc pas si obligé que ça d'attendre la répétition...

Merci d'avance.

La réponse de Rav Freddy ELBAZE
Rav Freddy ELBAZE
1717 réponses

Bonjour,

Votre théorie est très logique et pertinente.

En effet, si tout le monde était Baki (expert) dans la 'Amida, on devrait être dispensé de l'écouter et aussi, pour le Chalia'h Tsibour, de la faire.

Cependant, dans le Choul'han Aroukh (chapitre 124) il est dit que même si tout le Kahal (l'assemblée) est Baki, la 'Hazara demeure car il s'agit d'une Takanat 'Hakhamim (institution de nos Sages), et il y a application du principe qui dit que même si la raison de la Takana a disparu, celle-ci reste toujours applicable, donc il y a lieu - sauf cas exceptionnel - de dire systématiquement la 'Hazara.

Le Roch dit que l'une des raisons qui nous oblige à conserver et appliquer cette Takana de 'Hazara est le devoir de répondre à la Kédoucha. A ce stade déjà, je ne peux pas me désolidariser du Kahal et partir avant la répétition.

Au chapitre 55, le Rama dit que s'il reste 10 personnes à part moi, je peux partir et ne pas assister à la 'Hazara. A ces mots, le Michna Broura précise que l'on peut sortir uniquement si l'on a déjà ecouté la Kédoucha ainsi que tous les Kadichim jusqu'à 'Alénou Léchabéa'h.

Dans le livre Rivévot Ephraim (tome 1, chap. 43), il est rapporté au nom du Levouch que s'il reste 10 personnes, il est permis de ne pas assister à la 'Hazara uniquement en cas de nécessité, sinon, on ne devra pas manquer d'assister à la 'Hazara (dans tous les cas, on ne sortira jamais au milieu de la Kédoucha).

Il ressort d'après cela que l'on doit assister à la répétition de la 'Amida.

Il est très important de savoir aussi que d'après le Ari zal, la 'Hazara est plus importante que la 'Amida silencieuse.

Pour toutes ces raisons, on ne sortira pas avant et surtout pas pendant la 'Hazara, sauf en cas de nécessité extrême.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Freddy ELBAZE