Passer entre 2 hommes pour une femme

Rédigé le Lundi 26 Décembre 2016
La question de Rahel B.

Chalom Rav,

Est-ce qu'une fille a le droit de passer entre deux hommes ou un garçon entre deux femmes ?

J'ai commencé à le faire, mais je me suis rendue compte que dans le bus ou dans le métro, c'est très difficile !

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28212 réponses

Bonjour,

1. Une fille ou une femme ne doit pas passer entre deux hommes.

2. Un homme ne doit pas passer entre deux femmes.

Ceci est mentionné dans le Talmud Pessa’him 111a.

3. D’après certains, cette restriction est en vigueur uniquement si les deux femmes ou les deux hommes sont immobiles, mais s’ils marchent, cela n’est pas interdit.

Voir Chmirat Hagouf Véhanéfech, volume 1, chapitre 111, Halakha 3.

4. Deux femmes peuvent passer entre deux hommes.

Voir Chmirat Hagouf Véhanéfech, volume 1, chapitre 111, Halakha 5.

5. Si la distance entre les deux hommes ou entre les deux femmes est supérieure à 2 mètres, l’interdiction n’est pas en vigueur.

Voir Chmirat Hagouf Véhanéfech, volume 1, chapitre 111, Halakha 7.

6. En cas d’impossibilité ou en cas de force majeure, il faut tenir en main un objet.

Voir Chmirat Hagouf Véhanéfech, volume 1, chapitre 111, Halakha 12.

7. D’après certains, il est possible d’adopter une attitude permissive si l’on se trouve dans une situation embarrassante.

Voir Chmirat Hagouf Véhanéfech, volume 1, chapitre 111, Halakha 2.

8. D’après certains de nos maîtres, l’interdiction de passer entre deux hommes est en vigueur uniquement à l’extérieur et non dans un endroit recouvert d’un toit.

Voir Chmirat Hagouf Véhanéfech, volume 1, chapitre 111, note 2, passage 2, au nom du « Rogatshover ».

Les paragraphes 4, 5, 6, 7, 8 sont des solutions pour les situations dans lesquelles vous vous trouvez.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Chmirat Hagouf Véhanéfèch.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN