Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:34 : Mise des Téfilines
06:44 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:04 : Coucher du soleil
21:54 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 19 Août 2022 à 20:40
Sortie du Chabbath à 21:49
Afficher le calendrier

Plus si préoccupée par le Coronavirus...

Rédigé le Mardi 26 Mai 2020
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je vis en France et, Baroukh Hachem, il n'y a pas de malades dans mon entourage proche. Au début de l'épidémie, je pensais que la situation était préoccupante, j'étais donc occupée toute la journée à réciter des Téhilim et essayer de m'améliorer.

Cependant, depuis quelque temps, je commence à me complaire de cette situation, je lis moins de Téhilim et je me suis trouvée d'autres occupations moins "spirituelles", comme le graphisme.

Je suis pourtant consciente de l'urgence de la situation et de l'arrivée imminente du Machia'h.

Mon comportement / état d'esprit doit-il être remis en cause ?

Merci pour votre réponse.

La réponse de Rav Emmanuel BOUKOBZA
Rav Emmanuel BOUKOBZA
315 réponses

Chalom,

Votre récitation des Téhilim est une très bonne chose. Rabbi Na'hman de Breslev explique que la lecture des Téhilim amène à la Téchouva (repentance) (Likouté Moharan 8,73). Par ailleurs, votre volonté de vous remettre en cause et d'améliorer vos Middot (traits de caractère) est très positive.

Vous ne devez pas cesser ces deux activités, car elles vous permettront de vous rapprocher d'Hachem. Il serait bon que vous y associez également l'étude de la Torah, aussi bien le Moussar (éthique juive) pour améliorer vos traits de caractère, que la Halakha (lois juives) dans des domaines comme les lois du Chabbath, de la Cacheroute, etc.

En effet, même si ce qui a déclenché chez vous ces deux activités est lié à la situation actuelle, il n'en reste pas moins que ces deux activités vous permettront de vous rapprocher du but de votre vie qui est de servir Hachem.

Il est important également que vous vous adressiez à Hachem dans votre langue maternelle et Lui demandiez de vous guider sur le chemin du retour, au sens où toute âme juive aspire à trouver un chemin qui lui est propre pour s'approcher de son Créateur.

Quant au fait que vous vous livrez actuellement à des activités moins spirituelles, cela ne constitue pas un problème en soi dans la mesure où ces activités ne vous font pas transgresser les lois de la Torah.  

En vous souhaitant une élévation spirituelle à la mesure de vos attentes !

Mékorot / Sources : Likouté Moharane.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BOUKOBZA