Aujourd'hui à Paris
07:26 : Mise des Téfilines
08:36 : Lever du soleil
12:45 : Heure de milieu du jour
16:53 : Coucher du soleil
17:45 : Tombée de la nuit

Paracha Vayéchev
Vendredi 20 Décembre 2019 à 16:37
Sortie du Chabbath à 17:51

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Porter les habits d'un défunt selon la Kabbale

Rédigé le Mercredi 9 Novembre 2016
La question de Veronique E.

Bonsoir,

Il n'est pas interdit par la Halakha de porter les habits d'un défunt, mais que dit la Kabala ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
17462 réponses

Bonjour,

A ce jour, la seule restriction que je connaisse concerne les chaussures.

Voir :

Kaf Ha’haïm - Yoré Déa, chapitre 116, passage 141,

'Assé Lékha Rav, volume 1, questions 48-49 [dans cette référence, il est mentionné explicitement que les habits du défunt ne sont pas interdits],

Techouvot Véhanhagot, volume 1, question 703,

Chmirat Hagouf Véhanéfech, volume 1, chapitre 71, Halakha 1-3 et note 2 [à la fin de la note 2, il est mentionné explicitement que les habits et les bijoux du défunt ne sont pas interdits].

En ce qui concerne les chaussures, il y a plusieurs avis :

Certains interdisent uniquement celles que le défunt portait au moment de sa disparition.

D’autres interdisent toutes ses chaussures et ont un doute quant à ses chaussures qui ne se trouvaient pas dans la maison au moment de sa mort.

Voir :

Techouvot Véhanhagot, volume 1, question 703,

Chmirat Hagouf Véhanéfech, volume 1, chapitre 71, Halakha 1-3.

Selon Rabbi Moché Feïnsteïn, si l’on sait que le défunt n’avait pas une maladie contagieuse, ses chaussures sont permises.

Voir :

Iguérot Moché - Yoré Déa, volume 3, question 133.

N.B.

Si, dans une communauté donnée, il existe une coutume "interdisant" le port des habits du défunt, elle doit être respectée par les personnes de cette communauté.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur