Logo Torah-Box

Posséder un oiseau

Rédigé le Lundi 27 Avril 2015
La question de Delphine H.

Bonjour Rav,

Ma grande fille m'a offert un oiseau afin de nous réconcilier après une dispute... C'est un canari qu'elle m'a acheté en janvier.

Est-il permis d'avoir cet animal à la maison ? Cela peut-il générer des problèmes de santé, de Parnassa ou de Chalom ?

C'est peut-être un hasard, mais j'ai beaucoup de souci depuis...

Il est mignon et chante bien, mais si la Torah stipule son interdiction, je m'en séparerai.

En fait jai peur de m'en séparer et que peut-être ce soit un Guilgoul...

Bref, pouvez vous m'éclairer ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Freddy ELBAZE
Rav Freddy ELBAZE
1898 réponses

Bonjour,

Un oiseau a des ailes pour voler; si on l'enferme dans une cage, on l'empêche de vivre selon sa nature.

Il est dit dans les textes que cela peut poser certains problèmes à celui ou celle qui le détient. Ainsi, à l'époque du Ari Hakadoch, la ville de Tsfat était menacée d'un grand danger car un homme qui détenait un oiseau avait oublié de lui donner à manger.

Il vaut donc mieux s'en défaire.

Kol Touv.

Comprendre la Emouna et la vivre !

Comprendre la Emouna et la vivre !

Un guide pratique pour ressentir et approfondir notre lien avec le Créateur.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Freddy ELBAZE