Logo Torah-Box

"Potéa'h Ete Yadékha" : une main agit, l'autre non

Rédigé le Dimanche 21 Décembre 2014
La question de Guy F.

Chalom Rav,

La phrase "Potéa'h Ete Yadékha" ne dit-elle pas "tu ouvres ta main..." et non les deux mains, ce qui pourrait laisser supposer que concernant la Parnassa, même si tout vient du Ciel, l'autre main doit continuer d'agir matériellement pendant que l'autre est au service de la spiritualité ?

Nous devons gagner constamment les deux mondes de façon équilibrée.

Merci !

Kol Touv.

La réponse de Arié HADDAD
Arié HADDAD
741 réponses

Chalom Guy,

Vous évoquez ce verset qui décrit la bienfaisance divine sous l'image d'une main ouverte à toutes Ses créatures et qui leur apporte la satiété. Il s'agit donc de l'action divine qui est décrite dans ce verset et non celle de l'homme.

Quant à l'homme, la conception moyenne est que l'homme doit faire une Hichtadlout - entreprendre quelque chose en gardant à l'esprit que la réussite de son action dépend de facteurs qu'il ne contrôle pas. Il peut agir dans un sens et voir la réussite venir d'une direction dans laquelle il ne s'est pas engagé !

En vous souhaitant beaucoup de réussite.

Kol Touv.

A'hat Chaalti 2

A'hat Chaalti 2

Tome 2 d'un Best-seller en Israël ! Une compilation de problématiques du quotidien soumises au Rav Zylberstein. Le lecteur est mis à contribution afin de trouver la réponse selon la loi juive.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Arié HADDAD