Pourim & Coronavirus : est-on obligé d'écouter la Méguila ?

Rédigé le Jeudi 11 Février 2021
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Sommes-nous obligés de nous rendre à la synagogue pour écouter la Méguila en cette période de pandémie, sachant que, très souvent, les gestes barrières ne sont pas respectés ?

Qu'en est-il des personnes vulnérables (comme les personnes âgées) qui ne sont pas protégées du tout contre le Covid par faute de vaccins et/ou d'anticorps ?

Merci Rav.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
25360 réponses

Bonjour,

Si les gestes barrières ne sont pas respectés, il est strictement interdit de se rendre à la synagogue pour prier ou pour écouter la Méguila. Il en est de même s'il s'agit du jour de Kippour. Nous n'avons pas le droit de mettre notre vie en danger pour accomplir ces Mitsvot. Les mesures prises par le ministère de la santé ne doivent en aucun cas être contournées.

Si les rassemblements de plus de 10 personnes ne sont pas permis :

1. Si l'on possède une Méguila Cachère en parchemin : on priera à la maison et on lira la Méguila en récitant les Brakhot précédant la lecture, mais pas celle qui suit la lecture. Voir Choul'han 'Aroukh, chapitre 692, fin de la Halakha 1 et Michna Broura, passage 8.

2. Si l'on ne possède pas une Méguila Cachère en parchemin : on priera à la maison, mais on sera exempté de la lecture de la Méguila. Il est bien de la lire dans un livre imprimé. Voir Michna Broura, chapitre 691, passage 27.

Si le confinement n'est pas trop sévère et qu'il est permis de sortir à l'extérieur, il faudrait penser à une lecture effectuée par une personne qui se tiendrait sur le palier.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Choul'han Aroukh, Michna Beroura.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN