Logo Torah-Box

Pourquoi cachériser le Koumkoum par Hag'ala ?

Rédigé le Dimanche 21 Avril 2019
La question de Sylvie Y.

Bonjour,

Concernant la cachérisation du Koumkoum pour Pessa'h, si occasionnellement j'ai déposé sur le couvercle des 'Hallot, pourquoi dois-je faire la Hag'ala et pas le Liboun, puisque c'est quelque chose de sec posé sur le couvercle très chaud ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38623 réponses

Bonjour,

Vous posez une excellente question.

La réponse est la suivante :

Un ustensile ayant absorbé des particules alimentaires à des degrés de chaleur différents, peut être cachérisé suivant le mode de cachérisation qui convient à l'utilisation la plus fréquente [majoritaire]. Choul'han ‘Aroukh, chapitre 451, Halakha 6 et Halakha 25.

Exemple : Le Koumkoum absorbe le plus fréquemment par le biais de liquide [l’eau] et moins fréquemment, d’une manière directe [sans liquide], lorsque les ‘Hallot sont posées sur le couvercle.

Donc, il suffit de lui faire subir une Hagg’ala. Véhaïch Mordékhaï [Rav ‘Haïm Rébibo], pages 162-164.

D'après les décisionnaires Ashkénazes, le mode de cachérisation d’un tel ustensile est celui de l'utilisation ayant entraîné l'absorption la plus forte, même si elle n’est qu’occasionnelle. Rama sur Choul'han ‘Aroukh, chapitre 451, Halakha 6.

Donc, le Koumkoum doit subir un Liboun. Ohel Ya'acov - Tevila Véhag’alat Kélim [édition 5778], pages 416, Halakha 55 et note 67.

Je ne vous cache que même selon certains décisionnaires Ashkénazes, il suffirait de lui faire une Hag’ala. Les raisons sont mentionnées dans Ohel Ya'acov - Tevila Véhag’alat Kélim [édition 5778], pages 417, note 67.

Lorsque la cachérisation est possible, c'est uniquement à condition qu'il n'y ait pas la moindre trace de calcaire.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Hocha'anot de Souccot

Hocha'anot de Souccot

Un fascicule clair et concis qui regroupe, pour chaque jour, les Hocha'anot. Fini le casse-tête de savoir comment tenir à la fois le Loulav, le Etrog et un Ma'hzor ! 

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN