Aujourd'hui à Paris
06:54 : Mise des Téfilines
07:56 : Lever du soleil
13:05 : Heure de milieu du jour
18:13 : Coucher du soleil
18:59 : Tombée de la nuit

Paracha Michpatim
Vendredi 21 Février 2020 à 18:02
Sortie du Chabbath à 19:10


Hiloulot du jour
Rav Mena'hem Mendel De Kotzk
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Pourquoi est-il interdit de juger quelqu'un ?

Rédigé le Jeudi 20 Juin 2019
La question de Anonyme

Bonjour,

Pourquoi n’avons-nous pas le droit de juger une personne ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
18362 réponses

Bonjour,

1. Lorsque le prophète Samuel se trouvait face aux fils de Yichay pour oindre celui qui devait devenir le roi d'Israël, Hachem lui dit :

"Ne considère point sa mine ni sa haute taille, celui-là je le repousse. Ce que voit l'homme ne compte pas : l'homme ne voit que l'extérieur, Dieu regarde le cœur." Voir Chmouel 1, chapitre 16, verset 7.

2. Les facultés de l'être humain permettant de juger ce qu'il voit et ce qu'il sait, sont assez limitées.

3. D'ailleurs, il est dit que la présence divine est indispensable, au sein des tribunaux rabbiniques, pour obtenir un jugement vrai, juste et équitable. Voir Talmud Brakhot 6a, Talmud Sanhédrin 7a, Téhilim 82, verset 1.

4. Nos Sages disent :

"Juge toute personne du bon côté [favorablement]." Voir Pirké Avot, chapitre 1, Michna 6.

"Ne juge pas ton prochain avant d'avoir été, toi-même, à sa place." Voir Pirké Avot, chapitre 2, Michna 4.

Même s'il n'y a aucun doute  quant à la mauvaise action commise par son prochain, il faut éviter d'être dur et impitoyable à son égard. Il faut peser toutes les circonstances - visibles et non visibles - avant de le condamner. Voir Maximes des pères [R. M. Lehman], pages 154-156.

Il n'est pas interdit de se méfier mais il n'est pas toujours permis de porter un [mauvais] jugement.

Pour un très bel exemple à ce sujet, cliquez sur le lien ci-dessous et laissez-vous emporter par la si belle vidéo - Elle vaut plus qu'un million de mots :

https://www.torah-box.com/sensibilisation/la-jeune-fille-du-bus_8744.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Pirké Avot.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur