Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:44 : Mise des Téfilines
06:04 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:30 : Coucher du soleil
22:27 : Tombée de la nuit

Paracha Béhar
Vendredi 20 Mai 2022 à 21:14
Sortie du Chabbath à 22:34

Hiloulot du jour
Rabbi Chimon Bar Yo'haï
Rav Moché Isserles (Réma)
Afficher le calendrier

Pourquoi le Machia'h tarde-t-il ?

Rédigé le Jeudi 31 Décembre 2020
La question de Anonyme

Chalom Ouvrakha Rav,

Le Rabbi de Loubavitch nous a affirmé que toute la 'Avodat Habirourim avait été accomplie et que, maintenant, notre travail est de hâter le Machia'h, donc nous voyons de là que le Machia'h est très proche !

Pourtant, il est passé plus de 25 ans après que le Rabbi nous ait dit ceci...

N'est-ce pas là une question étonnante qui se pose : pourquoi n'est-il pas là visiblement à nos yeux ? Qu'est-ce qui cause un tel laps de temps ?

La réponse de Rav Chalom GUENOUN
Rav Chalom GUENOUN
254 réponses

Bonjour à vous,

Nous sommes actuellement dans les temps messianiques, les Sages en parlent depuis plus d’un siècle (Steipler – Or’hot Rabbénou page 287, Mikhtav Méeliahou partie 3, page 207, Or Yé'hezkel Darké page 205, Rav Its'hak Houtner Iguerot Ouktavim page 183, Notsar 'Hessed page 41, etc.)

Cette période est appelée dans le langage des Sages "la période de l’enfantement du Machia’h", qui, comme son allégorie l’indique, nécessite plusieurs étapes. Une des principales raisons de ce délai est la volonté de D.ieu à sauver toutes les âmes existantes.

La Guémara dans Yébamot (page 62) rapporte au nom de Rav Assi que « le fils de David (le Machia’h) ne viendra qu’une fois que toutes les âmes du corps (céleste) seront épuisées » et les commentateurs d’expliquer que, pour la plupart des âmes, une vie n’a pas suffi à se parfaire ; D.ieu, dans Son infinie bonté, a donc donné une seconde chance (voire plus) à ceux qui avaient besoin de se racheter, afin de jouir pleinement de la rétribution Divine – la délectation de Sa proximité.

Mais il y a une autre raison à cette attente. La Guémara dans Sanhédrin (page 98) nous dit que Rabbi Yéhochou'a ben Lévi rencontra le Machia’h potentiel qui lui dit qu’à tout moment, il était prêt à se dévoiler, et que cela ne dépendait que du repentir du peuple juif. Car, là aussi, D.ieu, dans Son infinie miséricorde, retarde la venue du Machia’h, ou plutôt la fait dépendre du repentir de Son peuple, pour que toutes les âmes soient rachetées à sa venue…

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Chalom GUENOUN