Aujourd'hui à Paris
06:42 : Mise des Téfilines
07:43 : Lever du soleil
13:04 : Heure de milieu du jour
18:25 : Coucher du soleil
19:10 : Tombée de la nuit

Paracha Terouma
Vendredi 28 Février 2020 à 18:13
Sortie du Chabbath à 19:21


Hiloulot du jour
Rav Nathan Tsvi Finkel (Saba De Slabodka)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Pourquoi les femmes sont dispensées des Mitsvot liées au temps ?

Rédigé le Mardi 11 Septembre 2018
La question de Bérenger F.

Chalom Rav,

Les femmes n'ont pas d'obligation par rapport aux Mitsvot positives liées au temps.

Comment nos Sages en sont venus à cette conclusion ? Quelle est la preuve ?

Toda.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
18471 réponses

Bonjour,

L’origine de cet enseignement

Cet enseignement se trouve dans le Talmud Kiddouchine 29a et 34a-35a.

Nos Sages, les ‘Hakhamim, déduisent cela de la manière suivante :

1. Les femmes sont exemptées de la Mitsva d’étudier la Torah. Ceci est déduit du verset 7, dans Dévarim, chapitre 6.

2. Les femmes sont exemptées de la Mitsva de Téfilines étant donné que dans le verset, elle est comparée à l’étude la Torah. Voir Dévarim, chapitre 6, versets 7 [étude de la Torah] et 8 [Mitsva des Téfilines].

3. Grâce à l’une des 13 règles - le Bamé Matsinou - Binyan Av - Toutes les Mitsvot positives qui dépendent du temps sont comparées à la Mitsva des Téfilines : de la même manière que les femmes sont exemptées des Téfilines, elles sont exemptées de toutes les Mitsvot ayant un statut similaire - la Soucca, l’écoute du Choffar, le Loulav et les 3 autres espèces, les Tsitsit, etc.

Voir Rachi, passage Véadeyalfinane, sur Talmud Kiddouchine 34b.

Le Talmud Kiddouchine 34b se demande pourquoi ne serait-il pas possible de comparer toutes les Mitsvot positives qui dépendent du temps à une Mitsva positive dont l’obligation incombe aux femmes et pas aux Téfilines [comme la Mitsva du Hakhel, par exemple].

Pourquoi les femmes n’ont pas l’obligation d’accomplir les Mitsvot positives qui sont limitées à un temps bien précis ?

Il est à noter, tout d’abord, qu’il y a des exceptions à cette règle et que les femmes ont l’obligation d’accomplir certaines Mitsvot positives liées à un temps bien précis. De même, elles sont exemptées de certaines Mitsvot positives qui ne sont pas liées à un temps bien précis.

En fait, il s’agit d’une Guezérat Hakatouv - décret divin [sans raison].

Cependant, dans le Yalkout Chimoni ainsi dans les écrits de nos maîtres, il est possible de trouver certaines explications à ce sujet :

Yalkout Chimoni, passage 78, paragraphe Vé’hanna, sur Chmouel [Samuel] 1, Commentaires de Rabbi Yossef Bekhor Chor sur Vayikra 23, verset 43, Kol Bo, Hilkhot Mila, 73, Aboudarham, Séder Tefilot Chel ‘Hol, Birkat Hamitsvot Oumichepetéhème, passage Kol Israël ‘Hayavine, page 25, Rav Shimshone Raphaël Hirsch sur Vayikra 23, verset 43, Iguerot Moché, Ora’h ‘Haïm, volume 4, réponse 49, Kovets Yessodot Ve’hakirot [édition 5776], page 118.

Dans le cadre de ces réponses, il n’est pas possible de rapporter toutes les explications.

Voici deux d’entre elles :

Elles doivent venir en aide à leur mari, c’est pourquoi, Hachem les a exemptées de certaines Mitsvot. Aboudarham, Séder Tefilot Chel ‘Hol, Birkat Hamitsvot Oumichepetéhème, passage Kol Israël ‘Hayavine, page 25

Elles doivent s’occuper de l’éducation des enfants. Iguerot Moché, Ora’h ‘Haïm, volume 4, réponse 49.

Si elles désirent, tout de même, les accomplir

Si elles désirent, tout de même, les accomplir, cela est absolument possible. MAIS, elles ne réciteront pas la Brakha de la Mitsva [Rambam]. Pour les femmes Ashkénazes, cela est possible [Rabbénou Tam].

Voir Tossefot, passage Dela Mafkidna sur Talmud Kiddouchine 31a.

Cette discussion est rapportée, par exemple, dans les lois du Choffar. Voir Choul'han ‘Aroukh, chapitre 589, Halakha 6.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur