Logo Torah-Box

Pourquoi les Séfarades suivent l'avis des Tossefot à 'Hanouka ?

Rédigé le Dimanche 19 Décembre 2021
La question de Théo B.

Bonjour Rav,

Concernant 'Hanouka, on remarque un fait inhabituel.

Comment cela se fait-il que les Séfarades suivent l’avis de Tossefot et du Roch comme quoi une seule 'Hanoukia par famille suffit, alors que les Ashkénazes suivent le Rambam qui demande à chacun d’allumer pour soi-même ?

Pourtant, on observe en général le contraire, les Séfarades avec le Rambam et les Ashkénazes avec Tossefot.

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38848 réponses

Bonjour,

Votre remarque a été faite par le Touré Zahav et le Baèr Hétèv ainsi que par d'autres décisionnaires. Ils font remarquer qu'il s'agit, en effet, d'une chose exceptionnelle. Taz, fin du passage 1 sur Choul'han 'Aroukh - Ora'h 'Haïm, chapitre 671, Halakha 1 et Baèr Hétèv, chapitre 671, passage 3.

L'une des réponses [Beth Yossef, Ora'h 'Haïm, chapitre 671] est la suivante : l'usage des Séfarades que nous connaissons aujourd'hui, existait bien avant l'époque du Rambam, comme il l'écrit lui-même dans Hilkhot 'Hanouka, chapitre 4, Halakha 3 ["la coutume répandue chez les Séfarades n'est pas celle qu'il pense être la "meilleure" manière d'accomplir la Mitsva"]. D'ailleurs, certains de nos maîtres affirment que le Rambam mentionne, tout de même, cet usage afin de nous dire que c'est l'usage à adopter.

Pour des détails à ce sujet, voir Yalkout Yossef - 'Hanouka, édition 5773, pages 99-110.

Quelques cas où l'on s'aperçoit que les Séfarades suivent des décisionnaires Ashkénazes et vice-versa :

1. A propos des 4 verres de vin du soir de Pessah, les Séfarades agissent conformément à l'opinion du Roch [1250-1327] et récitent la Brakha Haguéfène uniquement avant la consommation du premier et du troisième verre; alors que les Ashkénazes suivent l'opinion du Rambam et récitent la Brakha pour chacun des quatre verres. Tour et Choul'han 'Aroukh - Ora'h 'Haïm, chapitre 474.

2. Les Séfarades récitent les Seli'hot depuis le lendemain de Roch Hodech Eloul comme le mentionne l'auteur du Baal Hatourim [1269-1343 / fils du Roch] dans son commentaire sur Dévarim 30, verset 6. Les Ashkénazes suivent, apparemment, l'opinion du Rambam et récitent les Seli'hot uniquement durant les jours séparant Roch Hachana de Yom Kippour. Hilkhot Techouva, chapitre 3, Halakha 4.

3. La forme des lettres du Séfer Torah, des Tefilines et Mézouzot rapportées par Rabbi Yossef Karo dans le Beth Yossef, chapitre 36 est celle qui sont mentionnées dans l'ouvrage Baroukh Chéamar, rédigé par Rabbénou Chimchon Bar Eliézer, un grand décisionnaire Ashkénaze. Alors que le Ya'bets, dans Mor Ouktsia' rapporte la forme des lettes des "Séfaradim".

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

5 minutes avant de (s'en)dormir (Sivan à Eloul)

5 minutes avant de (s'en)dormir (Sivan à Eloul)

T.1 - Histoires pour accompagner les enfants au coucher. Période entre les mois de Sivan et Eloul.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN