Logo Torah-Box

Pourquoi ne pas lire Tikoun Ra'hel durant les 10 jours de pénitence ?

Rédigé le Mercredi 27 Septembre 2023
La question de Raphael M.

Bonjour Rav,

Pourquoi entre Roch Hachana et Kippour on ne dit que le Tikoun Léa ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
39027 réponses

Bonjour,

En effet, le Ben Ich 'Haï mentionne cette Halakha dans son ouvrage [année 1], Parachat Vayichla'h, Halakha 5. Le Kaf Ha'haïm, également, dans le chapitre 1, passage 11.

Le Tikoun Ra'hel se récite durant les jours où l'on dit les Ta'hanounim. Donc, durant les jours qui séparent Roch Hachana de Yom Kippour, on devrait réciter le Tikoun Ra'hel.

Il s'agit d'une "conduite Kabbalistique" dont la profondeur est atteinte uniquement par ceux qui ont atteint un certain niveau.

Permettez-moi, tout de même, de vous offrir ce que j'ai trouvé suite à mes recherches :

Le Tikoun Ra'hel est la partie du Tikoun 'Hatsot durant laquelle nous devons pleurer amèrement et nous lamenter sur la destruction du Beth Hamikdach.

La période séparant Roch Hachana de Yom Kippour est une période durant laquelle Hachem se trouve très proche de nous, plus proche qu'à toute autre période de l'année. Il attend de nous voir s'approcher de Lui afin de pardonner toutes nos fautes. Il attend les "moindres" efforts pour nous récompenser : le Roi est dans les champs !

Les textes du Tikoun Ra'hel sont, donc, "incompatiblesavec cette présence divine ressentie, qui doit nous remplir d'une immense joie. Comment oserait-on nous attrister ?

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Ben Ich 'Haï, Kaf Ha'haïm.
Rav Yaakov Adès : Secrets du Judaisme

Rav Yaakov Adès : Secrets du Judaisme

L'un des plus grands kabbalistes de notre génération explicite les plus profonds enseignements de notre sainte Torah. Les clés de la spiritualité juive dont chacun a besoin pour réussir dans le monde de la Torah.

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN