Logo Torah-Box

Pourquoi ne trouve-t-on pas de canard ou d'oie Cachère ?

Rédigé le Mercredi 17 Février 2021
La question de Laurent L.

Chalom Rav,

Pourquoi ne trouve-t-on pas de canard ou d'oie Cachère pour la consommation en France ou en Israël ?

Ce sont des animaux élevés par millions en France par exemple.

Est-ce une question de prix ou d'une difficulté pour la Che'hita (abattage rituel) ou la Cacheroute ?

Merci pour votre site.

La réponse de Dan COHEN
Dan COHEN
2649 réponses
Bonjour,
 
La question me semble quelque peu étrange, vos hypothèses de départ étant erronées. Le canard est ma volaille préférée ! J'en consommais assez régulièrement en France. Certes, c'est beaucoup plus cher que du poulet, car c'est beaucoup plus rare, coûteux à produire et plus prisé, car plus savoureux. C'est un produit plutôt haut de gamme, mais on en trouve très facilement dans les boucheries Cachères.
 
En Israël, il est plus difficile d'en trouver, mais c'est juste une question d'usage. Les israéliens n'y sont pas habitués. Les religieux encore moins, donc il n'y a pas de production Laméhadrine (ou très peu), mais c'est tout.
 
Quant à l'oie, c'est plus rare que le canard, mais je pense simplement que ça a moins d'intérêt. J'en ai déjà consommé à Paris. Ça n'a pas un goût très différent du poulet ou de la dinde. C'est juste impressionnant parce que c'est une très grosse volaille, donc quand on voit une oie rôtie, c'est appétissant, mais c'est tout. Et puis il faut un grand four pour pouvoir la rôtir entièrement, ce qui n'est pas donné à tout le monde (le canard a vraiment un goût spécial, si on compare).
 
On trouve également des pâtés de foies d'oie et de canard Cachères. Or, si ça posait un problème au niveau de la Che'hita, on n'en trouverait pas !
 
Par contre, ce qui est intéressant, c'est qu'il existe des races de canard qu'on ne mange pas, car on n'a pas de Massorèt, de transmission fiable sur leur Cacheroute. En effet, la Torah ne donne pas de signes pour reconnaître les oiseaux. La Torah se contente d'énumérer une liste de volatiles non-Cachères. On en déduit par opposition la liste des volatiles Cachères. Le problème, c'est que l'identification des volatiles citées par la Torah étant périlleuse, on n'est pas sûr de la liste des volatiles Cachères.
 
Par conséquent, on ne consomme que les oiseaux pour lesquels on a une Massorèt, une transmission fiable de leur Cacheroute.
 
Ainsi, le canard domestique est autorisé selon tous les avis, tandis que le canard souchet est controversé (Rav Méir Lewinger, Maor Lacacheroute pages 247 et 249).
 
Vous trouverez d'autres informations sur une question similaire ici : https://www.torah-box.com/ question/perdrix-cachere_ 51149.html
 
Kol Touv.
Mékorot / Sources : Maor Lacacheroute.
'Hafets 'Haïm abrégé

'Hafets 'Haïm abrégé

Une étude quotidienne des lois du langage sur un cycle de 90 jours. Version abrégée et simplifiée de l'ouvrage du 'Hafets 'Haim.  

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Dan COHEN