Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Ashburn
06:18 : Mise des Téfilines
07:12 : Lever du soleil
12:24 : Heure de milieu du jour
17:36 : Coucher du soleil
18:16 : Tombée de la nuit

Paracha Yitro
Vendredi 10 Février 2023 à 17:23
Sortie du Chabbath à 18:24
Afficher le calendrier

Pourquoi notre peuple est-il divisé ?

Rédigé le Lundi 24 Novembre 2014
La question de Joël O.

Bonjour,

Il y a une question qui me tracasse.

Comment cela se fait-il qu'il y ait tant de division dans le peuple d'Israël ? Chacun pense que le Emet (vérité) est chez lui et pas chez l'autre.

Il peut y avoir différents courants de pensée, mais cela n'est pas l'essentiel, l'essentiel étant en fait l'étude de la Torah.

Alors, après, chacun se sent bien où il est (par exemple l'un chez les 'Harédim, l'autre chez les sionistes religieux), mais le problème est que certaines personnes refusent cela et ça crée des "disputes" dans le peuple.

Cela me tracasse vraiment car ça crée des gros problèmes de A'hdout (unité) et sans A'hdout, le Machia'h ne viendra pas.

La réponse de Rav Emmanuel BENSIMON
Rav Emmanuel BENSIMON
1574 réponses

Chalom Eytan,

Vous avez parfaitement raison. Nos Sages ont d'ailleurs résumé ce principe : "Qui est l'Homme sage ? Celui qui apprend de tout homme." (Pirké Avot 4,1). Le Rav 'Haïm de Volozjin (Roua'h 'Haïm) ajoute que nous devons apprendre même des plus petits que nous, même des personnes différentes de nous. Peut-être même surtout des personnes différentes...

Malheureusement, les attaques de nos ennemis nous aident à réaliser que tout le peuple juif ne forme qu'une seule entité. Plus profondément, le peuple juif a pour mission de dévoiler l'unité Divine dans le monde. Or, la condition à ce dévoilement réside dans notre capacité à nous-mêmes refléter cette unité. Par conséquent, sans unité, nous sommes dans l'impossibilité de révéler l'unité de D.ieu dans la création.

Le Rav Wolbe ('Alé Chour 2 p. 418) compare l'existence du peuple juif à un arbre : le tronc représente la source de vie, la racine, qui est l'unité du peuple ; quant à nous, nous sommes les branches de l'arbre. Toute la vitalité des branches ne vient que du tronc ! Lorsqu'une branche se sépare du tronc, c'est la fin pour elle. Il en est de même pour nous : lorque nous nous séparons de l'unité du peuple juif, nous nous coupons de la vie. Notre existence personnelle provient uniquement du peuple dans sa globalité. C'est la raison pour laquelle nous récitons toutes les bénédictions de la 'Amida au pluriel (Guéris-nous, Bénis-nous, Rassembles-nous, Exauces-nous...). En effet, le Gaon de Vilna enseigne que nous devons penser à tout le peuple, sans distinction aucune. Ainsi, nous prions pour la guérison de tous les malades : 'Harédim, Loubavitch, Breslev... et même ceux qui ne pratiquent pas du tout la Torah (pour le moment).

Le Rav Wolbe va encore plus loin (dans la même page) : "De même que les non-religieux ont besoin des religieux, ainsi les religieux ont besoin des non-religieux !" A méditer...

Béhatsla'ha et continuez à vous battre pour notre unité.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BENSIMON