Aujourd'hui à Paris
05:37 : Mise des Téfilines
06:47 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:01 : Coucher du soleil
21:50 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 23 Août 2019 à 20:33
Sortie du Chabbath à 21:41

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Pourquoi pas "Chéhé'héyanou" sur des chaussures ?

Rédigé le Mardi 19 Décembre 2017
La question de Annaelle B.

Chalom,

Pourquoi ne fait-on pas "Chéhé'héyanou" pour des chaussures ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
16097 réponses

Bonjour,

Première raison

Les chaussures ne sont pas des éléments d'habillement suffisamment importants pour nécessiter la Brakha Chéhé'héyanou. Choul'han 'Aroukh, chapitre 223, Halakha 6.

D'après certains décisionnaires Séfarades [contrairement au Ben Ich 'Haï, année 1, Parachat Réé, Halakha 3, au Kaf Ha'haïm, chapitre 223, passage 45, Halakha Broura, volume 11, page 280, Rabbi Moché Lévy, dans Birkat Hachem, volume 4, page 167, fin de la note 226], s'il s'agit d'une personne nécessiteuse [dans le besoin] qui est remplie de joie suite à l'achat d'une paire de chaussures, il est possible de réciter la Brakha. Voir Choul'han 'Aroukh, chapitre 223, Halakha 6 et Birkat Hachir Véhachéva'h, volume 1 [édition 5767 - Rav Avraham Lévy], pages 38 et 267.

Seconde raison

Certains de nos maîtres disent qu'il ne faut pas réciter Chéhé'héyanou pour des chaussures en cuir, car cela laisserait entendre que l'on n'est pas sensible à l'importance de la vie des bêtes qu'il faut tuer pour les fabriquer. Mais de nombreux décisionnaires s’opposent à cette explication. Voir Kaf Ha'haïm, chapitre 223, passage 48.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur