c Question au Rav : Pourquoi tant de violence pour conquérir la terre d'Israël ?

Pourquoi tant de violence pour conquérir la terre d'Israël ?

Rédigé le Mardi 22 Juin 2021
La question de Ethan A.

Bonjour,

Pourquoi tant de violence pour conquérir la terre d'Israël ? A l’époque de Yéhochou'a qui tue femme et enfants, Samson le kamikaze, etc.

La réponse de Rav Yona GHERTMAN
Rav Yona GHERTMAN
53 réponses

Chalom,

Précisons tout d'abord qu'il y a une différence entre l'époque de Yéhochou'a et celle de Chimchon (Samson). Pour le premier, il s'agit effectivement de conquérir Erets Israël. En revanche, pour le second, il ne s'agissait pas de conquêtes, mais d'attaques sporadiques menées contre les Philistins qui asservissaient Israël à cette époque. Il s'agissait donc d'une optique davantage défensive.

Précisons également qu'il y a une condition primordiale à la guerre : Appeler à la paix avant toute confrontation [Dévarim 20, 10-11]. C'est ce qu'a fait Yéhochou'a, laissant le choix aux populations présentes entre trois possibilités : s'enfuir, établir un pacte de paix, et faire la guerre [Yérouchalmi Chévi'it 6, 1].

Quant à la violence employée au sein même de la guerre, le Rav Mélamed donne deux raisons à cela [Pniné Halakha, Ha'am Véhaarets 4, 14] :

1) Dans le cadre d'une guerre, la victoire doit être éclatante afin d'imposer son autorité. Or, à cette époque, la portée d'une victoire se mesurait à la terreur provoquée chez l'ennemi. Si Israël n'avait pas agit ainsi, les peuples environnants se seraient alliés tout de suite pour reprendre la guerre.

2) Les Cananéens avaient pour objectif de détruire complètement le peuple d'Israël. Il leur a été fait ce qu'ils prévoyaient de faire subir aux Bné Israël, à l'instar des violences perpétrées contre les Perses qui voulaient attaquer les juifs à l'époque d'Haman Haracha', mesure contre mesure.

Malgré cela, il existait deux grandes différences entre la violence employée par Yéhochou'a et ce qui se faisait chez les nations du monde à la même époque :

1) La proposition de paix au préalable (ce qui était totalement inédit dans l'antiquité),

2) Les violences étaient circonscrites au moment précis de la guerre, mais il n'était aucunement question de débordements anarchiques comme cela était courant en tant de guerre (pillages, viols, etc.) [cf. également Ibid. 4, 16].

En conclusion, selon la Torah, l'usage de la violence en tant de guerre doit être limité à son strict nécessaire. Dans le contexte de la guerre de conquête à l'époque de Yéhochou'a, cela peut apparaître choquant à notre regard contemporain, mais il faut bien avoir à l'esprit que l'usage de la violence était bien en-deçà de ce qui se pratiquait alors parmi les nations du monde.

A votre disposition pour plus de précisions.

Kol Touv.

Mékorot / Sources : Pniné Halakha.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yona GHERTMAN