Aujourd'hui à Paris
06:42 : Mise des Téfilines
07:43 : Lever du soleil
13:04 : Heure de milieu du jour
18:25 : Coucher du soleil
19:10 : Tombée de la nuit

Paracha Terouma
Vendredi 28 Février 2020 à 18:13
Sortie du Chabbath à 19:21


Hiloulot du jour
Rav Nathan Tsvi Finkel (Saba De Slabodka)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Pré-ménopause et 'Onot

Rédigé le Dimanche 21 Mai 2017
La question de Yaelle Ruth S.

Bonjour Rav,

En période de pré-ménopause depuis 2 mois, mes règles ne surviennent pas au moment attendu ('Onot) et s'éternisent, bien qu'il ne s'agisse que de tâches relevées sur les tissus témoins.

Lorsque je serai à nouveau Téhora (pure), devrais-je faire une Bedika (vérification) avant chaque rapport ?

Est-ce que les séparations seraient inutiles, compte tenu de l'irrégularité de mes règles ?

En vous remerciant d'avance pour le temps consacré à ma question et tous les efforts investis pour diffuser la Torah.

La réponse de Rav Avraham TAIEB
Rav Avraham TAIEB
4387 réponses

Chalom Ouvrakha,

Tout d'abord, vous devez savoir que, d'après le Rav Ovadia Yossef (Taharat Habayit tome 1, pages 20-21), si vous faites bien attention au moment de la vérification interne, de telle sorte que vous êtes sûre de ne pas avoir ressentie l'une des sensations qui rend impure de la Torah (sensation d'un écoulement interne, tremblement du corps, ou sensation de l'ouverture de l'utérus), les taches trouvées sur les tissus témoins ne vous rendent impure qu'à partir de la taille d'un "Griss" (la taille d'un shékel).

Vous n'êtes pas tenue de faire une vérification avant chaque rapport, mais seulement les jours de suspicion en fonction de votre dernier cycle.

Ceci est valable, à moins que vous ne soyez arrivée à l'âge de 60 ans et que trois périodes de règle soient passées sans que vous n'ayez vu de sang. Dans ce cas, il suffira de vérifier après la relation, si celle-ci a eu lieu le jour de votre ancien cycle (Avné Choham tome 1, page 264).

Attention, si, lors d'une vérification interne, vous avez vu une tache qui vous a rendu impure trois fois de suite de façon régulière (par exemple, à la même date du mois), cela fixe un nouveau cycle (Avné Choham, tome1, page 378).

En ce qui concerne les lois d'éloignement, vous devez les respecter même si vous n'avez été rendue impure que par une tache. Idem pour la séparation lors de la période où vous voyez des taches, ainsi que les sept jours de propreté.

Bien entendu, il ne faut pas avoir de rapport pendant les périodes où vous voyez des taches, même si ces dernières ne vous rendent pas impure, car lors d'un rapport, la moindre tache vous impurifie, et, rétroactivement, cela signifie que vous avez eu un rapport avec votre mari alors que vous étiez Nidda. Si vous êtes pendant une période problématique qui se rallonge sans cesse, il sera alors judicieux de faire une toilette intime, attendre une petite demi-heure, et faire une vérification avant le rapport.

Kol Touv.

Mékorot / Sources : Taharat Habait, Avné Choham.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham TAIEB
Projet dédié par un généreux donateur