Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:34 : Mise des Téfilines
05:58 : Lever du soleil
13:48 : Heure de milieu du jour
21:38 : Coucher du soleil
22:36 : Tombée de la nuit

Paracha Bé'houkotaï
Vendredi 27 Mai 2022 à 21:22
Sortie du Chabbath à 22:44
Afficher le calendrier

Prêter de l'argent si je sais qu'il ne remboursera pas

Rédigé le Dimanche 11 Février 2018
La question de Anonyme

Bonjour,

Si un parent vient à nous demander de l'argent et qu'on est un peu serré en ce moment, a-t-on le droit de refuser, sachant que ce parent ne remboursera pas puisqu'il a déjà emprunté auprès de plusieurs personnes (dont moi) sans rendre l'argent mais fait des dépenses dites "superflues" ?

Doit-on prêter sachant que cette personne est suffisamment égoïste pour ne pas se soucier de notre situation ?

Merci d'avance de votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
30582 réponses

Bonjour,

1. Si l'on sait pertinemment que l'emprunteur ne remboursera pas sa dette, il n'est plus une Mitsva de lui prêter de l’argent.

Voir Choul'han 'Aroukh - 'Hochen Michpat, chapitre 97, Halakha 4 et Ahavat 'Hessed, première partie, chapitre 1, Halakha 8-9.

2. Quiconque qui désire accomplir un acte vraiment méritoire de très haut niveau [mais pas obligatoire], prêtera tout de même. Voir Biour Hagra sur Choul'han 'Aroukh - 'Hochen Michpat, chapitre 97, Halakha 4.

3. Cependant, la Mitsva est encore en vigueur s'il est possible d'obtenir des garanties [gages pour garantir le paiement de la dette, garants, etc.].

4. Si l'emprunteur est une personne nécessiteuse, il est possible de lui prêter de l'argent du Ma'asser. Si elle ne restitue pas sa dette, elle se transformera en don.

5. Si l'emprunteur est l'un des parents et qu'il est vraiment dans le besoin, il faut faire un petit effort, dans la mesure du possible [même si c'est pour des dépenses que l'on pense être superflues - tant qu'il ne s'agit pas de dépenses ruineuses et vraiment inutiles], car, après tout, c'est le papa ou la maman.

Si cela n'est vraiment pas possible, il faut lui faire part de l’impossibilité avec une peine profonde et un regret déchirant.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN