Aujourd'hui à Paris
07:07 : Mise des Téfilines
08:15 : Lever du soleil
12:38 : Heure de milieu du jour
17:00 : Coucher du soleil
17:50 : Tombée de la nuit

Paracha Vayétsé
Vendredi 27 Novembre 2020 à 16:40
Sortie du Chabbath à 17:51
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Procréation post mortem, permise ?

Rédigé le Jeudi 22 Octobre 2020
La question de Anonyme

Bonjour,

Est-ce que la procréation post mortem est permise ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
23073 réponses

Bonjour,

1. Après le décès du mari, il est interdit de prélever les spermatozoïdes en vue d'une FIV [de sa femme]. D'après certains, cela n'est pas interdit si le mari a fait part expressément de son accord avant le décès ou si les autorités rabbiniques sont convaincues qu'il s'agit d'une nécessité absolue.

Voir Te'houmine, volume 20, année 5760, page 347-352, Encyclopédia Hilkhatit Réfouit, volume 2, page 576 au nom de Rav Zalman Né'hémia Goldberg [Assia, volume 65-66, Eloul 5759, page 47 et Te'houmine, volume 20, année 5760, page 351, note 30].

2. Si les spermatozoïdes ont été prélevés avant le décès du mari : certains de nos maîtres pensent qu'il n'est pas interdit de les utiliser pour une FIV de sa femme. Voir Encyclopédia Hilkhatit Réfouit, volume 2, pages 574-576. Dans une telle éventualité, il faut contacter une autorité rabbinique compétente afin de savoir si l'enfant est considéré, selon la Halakha, le fils du mari. Voir les références précitées.

Dans le cadre de ces réponses, il n'est pas possible d'expliciter les raisons expliquant l'opinion de ceux qui adoptent une attitude rigoureuse.

3. La congélation d'ovocytes en vue d'une GPA est strictement interdite. Voir :

https://www.torah-box.com/question/est-il-autorise-d-etre-mere-porteuse_5086.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN