Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:39 : Mise des Téfilines
06:01 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:34 : Coucher du soleil
22:31 : Tombée de la nuit

Paracha Bé'houkotaï
Vendredi 27 Mai 2022 à 21:22
Sortie du Chabbath à 22:44
Afficher le calendrier

Produits touchés par l'interdiction des Sefi'him

Rédigé le Mardi 16 Septembre 2014
La question de Anonyme

Chalom Kvod Harav,

Bien que l'ensemencement est interdit durant la Chemita, les produits agricoles qui auraient poussé sans l'intervention de l'être humain, auraient théoriquement pu être consommés sans aucune restriction.

Cependant, il me semble que nos Sages ont interdit tous les produits agricoles ayant poussé durant la Chemita de crainte que certaines personnes n'en viennent à les semer en cachette prétendant ensuite qu'il s'agirait d'une production ayant poussé d'elle-même.

Ces produits interdits portent le nom de Sefi'him.

Pouvez-vous me dire quels sont, concrètement, les produits touchés par cet interdit ?

Toda Rabba.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
30527 réponses

Chalom,

L'interdiction des Sefi'him touche uniquement les produits de la terre [pas ceux des arbres] concernés par la Kédoucha de la Chemita.

Cela inclut tous les produits "consommables" par l'homme tels que les fruits, les légumes, les céréales, les légumineuses, les épices et certaines fleurs.

Cela inclut également certains végétaux et certaines herbes, consommés par les animaux.

D'après certains décisionnaires, l'interdiction des Sefi'him touche également les produits de la terre [pas ceux des arbres] non concernés par la Kédoucha de la Chemita.

Pratiquement : il est bien d'agir conformément à la seconde opinion, mais ce n'est pas une obligation.

Un détail très important :

Pour les légumes, l'interdiction des Sefi'him s'applique uniquement s'ils ont poussé complètement pendant la Chemita.

- Si, en revanche, ils ont commencé à germer durant la 6e année [et qu'ils ont été récoltés durant la Chemita d'une manière permise], ils sont permis. Il faudra, cependant, les consommer conformément aux lois régissant les fruits investis de Kédoucha,

- S'ils ont été ensemencés et cueillis durant la Chemita [malheureusement !], ils restent interdits pour toujours.

- S'ils ont été ensemencés durant la Chemita [malheureusement !] et cueillis durant la 8e année, ils ne sont permis qu'à partir d'une certaine date.

Pour les céréales et les légumineuses, c'est le moment où ils atteignent le tiers de leur volume final qui détermine l'interdiction des Sefi'him :

- Si le tiers du volume est atteint durant la 6e année, même si la récolte a lieu durant la Chemita, elles ne sont pas touchées par l'interdiction des Sefi'him.

- Si le tiers du volume est atteint durant la 7e année, même si la récolte a lieu durant la 8e année [après la Chemita], elles sont interdites pour toujours.

- Si le tiers du volume est atteint durant la 8e année, [même si l'ensemencement a lieu durant la Chemita], elles ne sont pas frappées par l'interdit des Sefi'him. Cependant, d'après certains décisionnaires, elles sont tout de même touchées par d'autres interdictions.

Kol Touv.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN