Aujourd'hui à Paris
07:24 : Mise des Téfilines
08:30 : Lever du soleil
13:03 : Heure de milieu du jour
17:35 : Coucher du soleil
18:24 : Tombée de la nuit

Paracha Bo
Vendredi 31 Janvier 2020 à 17:27
Sortie du Chabbath à 18:38

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Programme "Léilouy Néchama", déductible du Ma'asser ?

Rédigé le Mardi 25 Avril 2017
La question de Sarah T.

Chalom,

Je voudrais souscrire mon oncle décédé voilà 12 ans au programme Léilouy Néchama, car, malheureusement, il n'a pas eu de descendant juif.

Puis-je déduire la somme à fournir chaque mois de mon Ma'asser ?

Est-ce juste de faire ça pour lui et pas pour mes grands-parents ?

En effet, nous, les petits-enfants, sommes grâce à D.ieu dans la Torah, et nous étudions et prions pour eux, nos actions vont vers eux.

Merci d'avance !

Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
18046 réponses

Bonjour,

Vous écrivez :

« Je voudrais souscrire mon oncle décédé voilà 12 ans au programme Léilouy Néchama, car, malheureusement, il n'a pas eu de descendant juif. Puis-je déduire la somme à fournir chaque mois de mon Ma'asser ? ».

Réponse :

Oui.

Il est préférable que la personne qui étudie les Michnayot soit une personne dans le besoin, ou une personne dont l’étude de la Torah soit son activité essentielle.

S’il vous est possible de rajouter quelques euros ne provenant pas du Ma’asser, cela est bien [mais pas obligatoire].

Voir Béora’h Tsédaka, chapitre 11, Halakha 26 et 56.

« Est-ce juste de faire ça pour lui et pas pour mes grands-parents ? En effet, nous, les petits-enfants, sommes grâce à D.ieu dans la Torah, et nous étudions et prions pour eux, nos actions vont vers eux ».

Réponse :

Vous avez parfaitement raison.

Il faut souligner, cependant, que vos bonnes actions sont « conservées » pour vous [tout d’abord]. Mais il est évident que vos grands-parents en tireront un certain profit.

Il est à noter que vous pourrez transmettre, également, les prénoms de vos grands-parents, car, d’après certains décisionnaires, il est possible d’étudier Léilouy Nichmat [ou de réciter un Kaddich] pour plusieurs personnes.

Voir :

Chana Béchana [périodique édité par l’institut Hékhal Chlomo de Jérusalem], année 5747, pages 184-188,

Hakaddich [Rav David Assaf], page 166, notes 69 et 70.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur