Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:47 : Mise des Téfilines
06:07 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:28 : Coucher du soleil
22:23 : Tombée de la nuit

Paracha Béhar
Vendredi 20 Mai 2022 à 21:14
Sortie du Chabbath à 22:34
Afficher le calendrier

Qu'est-ce que le Zikouï Harabim ?

Rédigé le Mardi 10 Juin 2014
La question de Anonyme

J'entends souvent parler de "Zikouy Harabim", de faire faire Téchouva aux autres etc.

Mais en quoi cela consiste-t-il réellement ? Faut-il être Rav et donner des cours pour réaliser cette Mitsva ?

La réponse de Rav Freddy ELBAZE
Rav Freddy ELBAZE
1677 réponses

Chalom,

Nos ‘Hakhamim ont enseigné que quiconque apprend la Sainte Torah et l’enseigne, le verset dit à son propos : "La Torah de bonté sur sa langue" ("Torat ‘Hessed ‘Al Léchona"). Sa récompense sera immense, les mérites de la collectivité lui seront distribués, il consommera l’usufruit dans ce monde-ci, et les fruits dans l’au-delà, il aura la longévité, richesse et bonheur.

"Quiconque enseigne la Torah dans ce monde-ci, méritera de l’enseigner dans le monde futur » : Notre maître Rav Ovadia Yossef a expliqué que dans l’au-delà se trouvent les âmes des Tsadikim des générations précédentes. A priori, comme le niveau spirituel régresse au fil des générations, le nouveau venu est censé "nager" dans l’immensité des connaissances des Tsaddikim qui l’ont précédé. Enseigner signifie que, non seulement celui qui a transmis ici-bas la Torah sera reçu à bras ouverts par les Tsaddikim, mais en plus, il comprendra leur Torah et pourra à son tour de nouveau l’enseigner.

C’est à ce propos que le Roi David a dit : « Je parlerai de Ta torah devant des rois, sans avoir honte » : les rois, c'est-à-dire les ‘Hakhamim des générations précédentes.

Il est évident que le Zikouy Harabim concerne celui qui étudie la Torah et l’enseigne à autrui. Mais cette grande Mitsva peut-être réalisée par tout un chacun.

Influencer un ami de placer ses enfants dans une école juive où l’on  apprend les vraies valeurs du judaïsme s’inscrit dans le cadre du Zikouy Harabim ; entraîner un juif à étudier un moment dans la journée multiplie le Kavod de la Torah dans le monde et cela s’appelle du Zikouy Harabim ; entraîner un ami à prier avec Minyan, s’appelle du Zikouy Harabim. Il n’est pas forcément nécessaire d’être un Rav pour réaliser cette merveilleuse Mitsva.

Rabbi Tsidkiyaou ben Rabbi Abraham Harofé a vécu il y a environ 800 ans, à Rome ; il fut un très grand "Mézaké Harabim". Il rapporte dans l’introduction de son livre "Chiboulé Halékèt" le récit suivant le concernant :

Un jour, je suis tombé gravement malade, j’étais moribond, on s’apprêtait déjà à me faire réciter le Chéma’, on fit sortir tous mes proches de la chambre où je me trouvais. Je pensais que mon âme allait me quitter lorsque je vis un Ange de D.ieu avec une bougie dans sa main ; celle-ci s’éteignit et se ralluma aussitôt.

Je demandais : "Qu’est ce que cela signifie ?" Je reçus comme réponse : "La flamme représente ton âme ; celle-ci va se "rallumer", et aussitôt, tu recouvreras ta santé, car tu as fait beaucoup de Zikouy Harabim, et je sais que vas continuer à en faire. Dans 3 jours tu seras totalement rétabli". On était 3 jours avant la fête de Chavouot. Le jour de Chavouot, je fus totalement guéri.

Ensuite, je réunis toutes mes forces et composais mon célèbre livre "Chiboulé Halékèt" en reconnaissance vis-à-vis du Créateur, et pour continuer à être Mézaké Harabim."

Nous voyons donc par là l’immense récompense de cette extraordinaire Mitsva...

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Freddy ELBAZE