Paracha Tsav
Fête actuelle : Pourim
Contactez-nous
Projet dédié par un généreux donateur
Projet dédié par un généreux donateur

Qu'est-il permis de faire de la Torah à un Goy ?

Rédigé le Lundi 21 Novembre 2016
La question de Benjamin A.

Bonjour à l'équipe Torah-Box,

Avec le plus grand respect, les non-juifs peuvent-ils faire les Brakhot au lever du matin (Modé Ani) et le soir (Kriat Chéma'), ainsi que celles après être sorti des toilettes et avant de manger (nourriture Cachère seulement ou fruits et légumes) ?

Sinon, comment pouvons-nous remercier Hakadoch Baroukh Hou de nous redonner notre Néchama le matin, de nous permettre d'évacuer les déchets, de consommer sans être un considéré comme un voleur ? Comment faire ceci, sans s'accaparer, qu'à D.ieu ne plaise, ce qui appartient au culte du judaïsme, qui est la manière des juifs de servir Hachem selon ce qui leur a été commandé uniquement à eux ?

Comment faire quotidiennement au moins un micro Kiddouch Hachem pour nous, à part les 7 lois Noa'hides ?

Croyez en mon amour le plus profond pour le peuple d’Israël, que j'admire et soutiendrais de toutes mes forces.

Vos réponses seront retransmises aux Goyim qui sont avec moi et désireux de rendre nà Hachem de la meilleure et la plus noble des manières. Ceci est strictement impossible sans passer par un Rav qui saura nous dire ce qu'il faut ou ne faut pas faire.

Merci du fond du cœur pour vos réponses.

Qu'Hachem vous bénisse tous, qu'Il apporte la Guéoula de la manière la plus douce possible, Bé'ézrat Hachem.

Respectueusement.

La réponse de Rav Avraham TAIEB
Rav Avraham TAIEB
3695 réponses

Chalom Benjamin,

Ces belles paroles bienveillantes et pleines de vérité ne laissent aucun doute sur le fait que vous avez une grande Néchama.

Nous n'avons pas l'habitude d'encourager la conversion, mais, dans votre cas, vous devriez peut-être y songer.

Pour répondre à votre question, un non-juif n'est pas tenu de réciter les bénédictions. Remerciez donc Hachem avec vos propres mots.

Si vous vous appliquez à respecter les 7 lois Noa'hides, c'est déjà très bien, et si, en plus de cela, vous faites du bien au peuple d'Israël, D.ieu ne l'oubliera pas, de la même façon qu'un père n'oublie pas quand on fait du bien à ses enfants, et particulièrement lorsqu'ils sont en détresse.

Si vous sentez que les 7 lois Noa'hides ne vous suffisent pas, commencez à vous intéresser à la conversion.

Qu'Hachem vous guide sur le bon chemin.

Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham TAIEB
Haut de page