Logo Torah-Box

Quand ajouter l'eau dans le vin lors du Birkat Hamazone ?

Rédigé le Mercredi 24 Mars 2021
La question de David F.

Bonjour,

Lors du Birkat Hamazone, à quel moment devons-nous rajouter quelques gouttes d'eau dans le vin ?

Pouvez-vous faire une réponse la plus exhaustive possible si la réponse dépend d'une coutume ?

Recevez les meilleures bénédictions d'Hachem.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
7952 réponses

Chalom Ouvrakha,

Bien que cette façon de faire soit rapportée dans le traité de Brakhot ainsi que le Choul'han 'Aroukh [Ora'h 'Haïm 183-2], de nos jours, comme l'écrit le Rama sur place, tous nos vins sont déjà coupés, et il n'y a donc plus d'obligation de les couper, et le Rama témoigne qu'ainsi est l'habitude de ne plus verser des gouttes dans notre vin [coutume Ashkénaze].

Néanmoins, le Beth Yossef sur place [rapporté par le Maguen Avraham Sé'if Katan 2 et le Eliyah Rabba Sé'if Katan 2] nous écrit longuement que l'habitude est de le couper dans tous les cas, et l'une des raisons est selon la Kabbala.

Ainsi, le Kaf Ha'haïm [Sé'if Katan 6] nous atteste que, selon la Kabbala, on se doit de verser trois gouttes dans le verre de vin.

Enfin, pour en venir à votre question, ce versement doit être réalisé proche de la deuxième Brakha, qui est "Al Haarets Vé'al Hamazone".

Attention, on ne verse pas en même temps que l'on dit la Brakha, mais uniquement avant ou après.

Conclusion : selon la Halakha, ce n'est plus la peine de couper le vin, et selon la Kabbala, on devra le faire.

Il semblerait que ce soit une discussion entre le Beth Yossef [Séfarades] et le Rama [Ashkénazes], mais il est tout à fait possible de respecter les coutumes Séfarades et de ne pas couper le vin.

Le vin devra être coupé proche de la deuxième Brakha.

Kol Touv.

Livre "Chants de Chabbath"

Livre "Chants de Chabbath"

146 chants de Chabbath en hébreu et phonétique, ainsi que le rituel complet du Chabbath en couleur.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA