Logo Torah-Box

Quand annoncer ma grossesse à mes filles ?

Rédigé le Jeudi 18 Octobre 2018
La question de Anonyme

Bonjour,

Après des années de galère et d’épreuves, dont une fausse couche, je viens d'apprendre que je suis enceinte Baroukh Hachem.

Je viens vers vous pour avoir votre avis.

Mes filles me demandent tout le temps quand est-ce que je vais avoir un bébé dans le ventre. Elles me répètent sans cesse qu’elles sont pressées etc.

Quand devrais-je leur annoncer ?

J'ai trop envie de les voir heureuses, elles en ont tellement rêvé !

Est-ce mieux d'attendre trois mois pour annoncer une grossesse ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
37922 réponses

Bonjour,

Le silence est d'or, la parole est d'argent [voire moins].

Ne parlez de ce sujet avec personne.

Si votre maman ou la maman de votre mari risque d'être atteinte au plus profond de son âme si vous ne l'informez pas de la nouvelle, alors, vous n'avez rien à craindre.

En ce qui concerne vos filles : attendez pour dévoiler le secret.

Les trois mois dont vous parlez tirent leur origine dans le fait qu'à partir de cette date, la présence du bébé n'est plus tellement dissimulable.

Mais cela prouve, tout de même, qu'on ne peut en faire part aux autres que du fait que le bébé s'impose à l'entourage de sa maman.

Même après les trois mois, il est préférable de tenir sa langue et de garder le silence.

Certains de nos maîtres déconseillent aux femmes enceintes de se tremper au Mikvé durant le neuvième mois de grossesse pour éviter le ‘Ayin Hara'. Ils recommandent de prier du fond du cœur pour que l’enfant soit en bonne en santé en étant convaincu qu’Hachem, le Maître du monde, est le meilleur médecin.

Voir Ségoulot Rabboténou, page 120, note 132.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Ségoulot Rabboténou.
Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Ces questions, vous vous les êtes posées un jour, ou vous vous les poserez dans l’avenir…

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN